Swan Hill, La traversée, Anna Jacobs

Swan Hill, La traversée
Anna Jacobs
Editions de l’Archipel

Quatrième de couverture

Après le succès de la trilogie « Cassandra », le troisième volet de la nouvelle saga d’Anna Jacobs.

1869. Après l’épidémie de typhus qui a frappé l’Irlande, Maura Deagan a la charge de trois de ses neveux et nièces, désormais orphelins.
Malgré ses réticences, elle admet que leur seule échappatoire est de rejoindre son neveu Bram en Australie, où il est désormais à la tête d’une affaire prospère.
Maura et les enfants embarquent à bord du SS Delta pour cette terre du bout du monde riche en promesses. Mais, alors que le bateau emprunte le tout nouveau canal de Suez, une tempête se lève.
Maura pourra-t-elle compter sur Hugh Beaufort, un passager dont elle vient de faire connaissance, pour affronter cette épreuve ?
Cette rencontre donnerait-elle un nouveau sens à sa vie ?
À moins qu’un homme surgi du passé de Beaufort ne vienne chambouler tous ses rêves d’avenir…

Mon avis

La Traversée est le troisième tome de la série Swan Hill.

1869. Après la mort de son mari que ses parents l’avaient forcée à épouser, Maura Deagan est entrée à Brent Hall en qualité de bonne. Pour elle, cet emploi est un havre de paix. Son bonheur est immense lorsqu’elle est promue aide-gouvernante. Hélas, peu de temps après, elle reçoit une lettre qui brise ses rêves. L’épidémie de typhus qui a frappé l’Irlande, a emporté son frère Eamon et son épouse, laissant une petite fille : Brenna. Lorsqu’elle arrive à Shilmara, elle apprend que la maladie a décimé sa famille. Son frère Sean, sa femme et plusieurs de leurs enfants sont, eux aussi, décédés. Seuls deux, Ryan et Noreen, ont survécu. Maura est effondrée, elle ne peut pas prendre en charge trois enfants. Mr Kieran, le maître du domaine, lui indique qu’il existe une autre alternative à l’orphelinat. Il a reçu une lettre de Bram (un des héros principaux de la saga), le neveu de Maura. Celui-ci le prie d’insister pour que ses frères et sœurs le rejoignent en Australie. « Il est prêt à couvrir tous les frais de voyage et à s’occuper d’eux une fois sur place. » (p. 50) Malgré son sentiment de se sacrifier une nouvelle fois, Maura accepte d’accompagner les enfants. Elle est la seule famille qu’il reste en Irlande à Ryan, Brenna et Noreen.

Tous les quatre embarquent à bord du SS Delta, en troisième classe. La traversée est longue, aussi Maura participe à différentes activités. Elle se rend utile sur le bateau, provoquant la jalousie d’une passagère de première classe. Le voyage est encore plus difficile qu’elle ne l’avait anticipé, d’autant plus qu’une terrible tempête se lève. Le récit alterne entre les péripéties de Maura, les nouveaux défis que Bram relève, en Australie, et l’histoire de Hugh Beaufort. Il est le père aimant d’une petite fille à la santé fragile. Il espère que le climat équatorial lui sera bénéfique. Il a tout quitté pour le bien de son enfant. Maura et lui s’entraident…

Au fil des pages, Maura se dévoile. Au départ, elle refuse la responsabilité des enfants, qui empêche son projet de vie. Mais sa conscience, suivie de son cœur, l’emporte sur ses désirs. Mais quand un nouveau rêve se présente, la destinée lui enlève, une fois encore, le droit d’y croire. Je me suis attachée à cette jeune femme que j’ai appris à connaître. A travers son histoire, Anna Jacobs décrit la condition féminine et les injustices sociales.

Dans cette saga, les traversées en bateau favorisent les rencontres. Dans le tome précédent, Ismay, la sœur de Bram, avait connu Adam et sa tante Harriet, lors de son périple maritime. Les personnages passent beaucoup de temps en mer. Les bateaux sont des lieux de vie et les flots sont témoins et acteurs de l’intrigue par les bouleversements qu’ils provoquent. Chaque opus présente des nouveaux personnages. Dans celui-ci, Maura est l’héroïne principale, mais les héros déjà installés à Swan Hill interviennent longuement et ceux des autres sagas de l’auteure font des apparitions. Cela donne la sensation de retrouver un foyer aimé et des amis chers.

J’ai eu un immense coup de cœur pour ce troisième tome de la saga Swan Hill et j’espère fortement retrouver ses protagonistes. Je les aime tant.

Je remercie sincèrement Mylène des Éditions de l’Archipel pour ce service presse.

De la même auteure

Swan Hill – Les Pionniers

Swan Hill, Au bout du rêve

Les pionnières – Une place au soleil 

Les Pionnières – Un arc-en-ciel dans le bush

Le destin de Cassandra

Cassandra et ses soeurs

L’héritage de Cassandra

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s