Lara – La Danse macabre, Marie-Bernadette Dupuy

Lara – La Danse macabre

Marie-Bernadette Dupuy

Éditions Calmann-Lévy

Quatrième de couverture

Lara est désespérée depuis l’enlèvement d’Olivier. Sa jeune soeur Fantou se ronge elle aussi d’angoisse pour Daniel, l’homme qu’elle aime et qui a également disparu. Ce sont des heures éprouvantes, qui exaspèrent les esprits et font naître de nouveaux soupçons.
Quant au commissaire Nicolas Renan, il se débat au sein d’une enquête de plus en plus complexe, sur laquelle se greffent les sautes d’humeur de sa maîtresse, Loïza.
La plus grande incertitude règne sur le sort des disparus et chacun se demande quelle terrible vérité se dissimule derrière la machination visant à détruire Olivier.

Un dernier volume au rythme haletant, riche en rebondissements, qui lève enfin le voile sur les mystères qui ont plané des années sur le Morbihan.

Mon avis

Attention, ma chronique concerne le troisième tome de la saga Lara et je spoile les deux premiers opus. Mes avis sur les précédents sont ICI

Dans le tome précédent, Olivier et Daniel avaient disparu. Depuis, les deux sœurs, Lara et Fantou, sont plongées dans l’angoisse. Nicolas Renan les soutient, il assure leur protection et il leur promet de mettre tous les moyens pour retrouver leurs amoureux. En parallèle, il mène l’enquête sur le tueur des dolmens, car il n’est pas convaincu que le vrai meurtrier ait été mis hors d’état de nuire. Le mois de septembre est proche… Enfin, sa relation avec Loïza est entravée par des évènements sur lesquels il n’a aucune prise. Le commissaire est épuisé, mais il ne peut se reposer, des vies sont en jeu.

Olivier et Daniel sont retenus prisonniers par un homme qui se fait appeler « Monsieur ». C’est un être d’une très grande perversité, qui est entouré de personnes à son service, aussi machiavéliques que lui. Le destin réservé à Olivier est effroyable et ses conditions de captivité visent à le détruire, psychologiquement. Mais où est-il ? Son épouse est prête à prendre tous les risques pour le sauver, mais elle n’a pas le début d’une piste.

Ce tome est celui des révélations. Nous avions perçu, dans les tomes précédents, que certains personnages cachaient des secrets, sans pouvoir les deviner ou les interpréter. Si certains faits sont dévoilés, au début du livre, certains nous tiennent en haleine et nous interrogent, jusqu’au dénouement. Aussi, la tension est présente, jusqu’à la fin, nous souffrons et tremblons pour Lara et ses proches. Et lorsque nous pensons avoir toutes les réponses, un rebondissement, complètement inattendu, nous assomme.

Je l’ai dit : le suspense est très fort. Cependant, lire un roman de Marie-Bernadette Dupuy, ce n’est pas que cela. Au-delà de l’intrigue mystérieuse, il y a les relations humaines. Nous vivons en osmose avec les personnages. Nous partageons les amitiés, les amours, les drames, les disputes et les moments de joie et d’espoir. Certaines personnes nous énervent, car nous souhaiterions qu’elles parlent, d’autres nous attendrissent, par leur dévouement, d’autres encore nous émeuvent et, évidemment, il y en a qui nous effraient. La part romanesque est aussi développée que les crimes, ce qui fait que nos émotions s’entremêlent et que nous tournons les pages avidement, avec une sensation de manque lorsqu’il faut mettre la lecture en pause.

La Danse macabre clôt, de manière magistrale, la saga Lara. Je suis heureuse, d’avoir les réponses à toutes les énigmes, car je n’en pouvais plus d’impatience de comprendre et, en même temps, je suis triste de quitter ces hommes et ces femmes qui m’ont beaucoup touchée.

J’ai adoré la saga entière, qui mêle le suspense aux émotions.

Je remercie sincèrement Adeline des Éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

De la même auteure

Lara – La Valse des suspects

Lara – La Ronde des soupçons

Amélia, le cœur en exil

Abigaël

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s