Plus fort qu’elle, Jacques Expert

Plus fort qu’elle

Jacques Expert

Éditions Calmann-Lévy

Quatrième de couverture

UN AMOUR IRRAISONNÉ,  
UN PIÈGE IMPARABLE,  
PLUS FORT QU’ELLE ?  
Cette nuit-là, dans la banlieue chic de Bordeaux, Cécile, 44 ans, est réveillée par une voix familière : « Debout, il faut qu’on parle. »
Quelques instants après, elle est précipitée dans l’escalier de marbre de sa maison et tuée sur le coup.

Aux origines du meurtre, la police le comprend très vite, il y a la liaison passionnée entre le mari de Cécile et son assistante, Raphaëlle. Liaison pour laquelle Raphaëlle a tout quitté, y compris ses enfants, métamorphosée par cet amour plus fort qu’elle.
Qui a tué Cécile ?
Le mari, la maîtresse ? Les deux ensemble ?

Peu à peu, une manipulation parfaite se dessine sous nos yeux. Effrayante. Oppressante. Et, peut-être, fatale ?

Mon avis

Le prologue décrit le meurtre de Cécile Maisonnave. Âgée de quarante-quatre ans, cette mère de famille a été poussée dans l’escalier. 

Immédiatement, la police s’intéresse à la liaison que son mari entretient, depuis trois ans, avec son assistante, Raphaëlle. Cette dernière a quitté son mari et ses enfants et elle espère que son amant, Patrick, en fasse autant. Qui a tué l’épouse gênante ? Le mari infidèle ? Sa maîtresse éperdue d’amour ? Les deux ensemble ?

Très vite, j’ai détesté le couple machiavélique et, en même temps, j’ai ressenti une attirance pour leur histoire. J’ai même été choquée par mes réactions qui étaient, parfois, à l’antipode de ma vraie nature. Un des personnages m’était tellement antipathique que j’avais l’impression d’approuver l’injustice à son sujet. Heureusement que Jacques Expert me remettait dans le droit chemin… très peu de temps, car il me faisait rapidement dévier. Malgré moi, j’ai été admirative des coups de génie de certains protagonistes. J’ai aussi pris conscience que je n’avais pas beaucoup pensé à la victime. Comme si l’essentiel n’était pas là.

En effet, l’auteur nous tient en haleine, en décortiquant la passion amoureuse des amants terribles. Le récit de leur idylle est entrecoupé par les Procès-verbaux d’auditions des témoins et des suspects. Certains moments savoureux m’ont donné envie de crier que c’était faux, que tout était manipulation, mais simultanément, je me régalais des manœuvres utilisées pour maquiller les faits. La frontière entre la vérité et le mensonge est mince. L’auteur met en exergue l’attrait du public pour les faits-divers et montre que la justice rendue par les hommes est influencée par les personnalités des personnes soupçonnées. Il n’y a pas que la police et le juge qui sont trompés, Jacques Expert s’amuse aussi à dérouter le lecteur. Nous pensons tout savoir, mais il y a les détails, ceux auxquels on ne prête pas attention…

Qui sortira vainqueur de ce jeu d’échecs dans lequel certains ont un coup d’avance ? La justice, triomphera-t-elle ? Certains sacrifices laissent un goût amer…

J’ai adoré Plus fort qu’elle.

Je remercie sincèrement Adeline des Éditions Calmann-Lévy pour cette superbe box.

Du même auteur

Le jour de ma mort

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s