Les Derniers Romantiques, Tara Conklin

Les Derniers Romantiques

Tara Conklin

Éditions de l’Archipel

Quatrième de couverture

Dans un monde en proie au dérèglement climatique, Fiona Skinner, 102 ans, poétesse de renom, vient de donner sa première lecture publique depuis vingt-cinq ans quand une jeune femme se lève dans l’auditorium. Elle lui dit s’appeler Luna.
Luna. Une apparition fantomatique… Un prénom surgi du passé… Alors Fiona se souvient.
Au cours de l’été 1981, Reine, Caroline, Joe et Fiona Skinner perdent leur père. Puis assistent, impuissants, à la dérive de leur mère. Âgés de 12 à 4 ans et livrés à eux-mêmes, ils ne sortiront pas indemnes, mais soudés à jamais, de cet été-là – qu’ils appelleront par la suite La Grande Parenthèse.
Vingt ans plus tard, surviendra une nouvelle tragédie familiale…

Émouvant et ambitieux, Les Derniers Romantiques interroge nos choix de vie, les conséquences qu’ils ont sur notre avenir, et les liens qui nous unissent à ceux que nous aimons.

Mon avis

Nous sommes en 2079. Fiona Skinner, une poétesse de 102 ans, donne sa première lecture publique, depuis vingt-cinq ans. Soudain, une jeune femme se lève pour l’interroger. Elle s’appelle Luna. Ce prénom renvoie la vieille dame à son passé. Elle se souvient et se raconte.

Fiona est âgée de quatre ans lorsque son père meurt, en 1981. Son frère, ses sœurs et elle sont livrés à eux-mêmes, alors que leur mère sombre dans une dépression qu’ils appelleront, par la suite, La Grande Parenthèse. L’aînée des enfants est Reine et elle n’a que douze ans. C’est elle qui comble les absences maternelles. Cette période a une influence sur leur vie entière. Elle a soudé les liens entre la fratrie, qui aura toujours une attitude protectrice envers la mère. Elle a aussi déterminé les rôles, au sein de la famille. Chacun essaiera d’y échapper à sa façon. Lorsque Noni reprend sa place de maman, elle essaie d’inculquer à ses filles des valeurs du féminisme et surtout d’indépendance. Elle a trop souffert, quand elle est devenue veuve.

Vingt ans plus tard, un nouveau drame se produit. Fiona décrit l’unité familiale avant et après l’accident. Ce qui m’a le plus touchée, c’est ce qu’elle nomme « les dernières fois ». Ces mots que l’on prononce sans savoir qu’ils seront les derniers et qu’ils seront source de regrets. Ce pas que l’on ne fait pas sans se douter qu’il ne sera plus possible. Ces paroles qu’il aurait fallu retenir, cette aide que l’on n’a pas apportée… Tous ces actes dont on ne mesure les conséquences que lorsque c’est trop tard.

Le fait que le roman débute en 2079 permet à l’auteure de faire grandir Fiona, Reine, Caroline et Joe, à une époque de transition. Leur enfance s’est déroulée avant l’avènement d’Internet et leur vie adulte a connu les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Là aussi, il y a un avant et un après. Excepté cet élément, je pense que les dates n’ont pas d’incidence sur l’histoire. De nombreux éléments sont marqués par cette notion d’avant et d’après, comme par exemple, la transformation de Fiona.

Les Derniers Romantiques retrace plusieurs décennies de la vie des Skinner. C’est un roman que j’ai aimé, mais je n’ai pas eu de coup de cœur, car j’ai regretté que, par moments, le rythme me donne une impression de lenteur. De plus, alors que j’ai été passionnée par la vie de cette famille, il m’a manqué un sentiment d’attachement aux personnages. J’étais captivée par ce qui était décrit, mais je ne vivais pas les émotions. Malgré cette distance, j’ai pris du plaisir à lire cette histoire.

Je remercie sincèrement Mylène des Éditions de l’Archipel pour ce service presse.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s