Le Nantais (Nuits nantaises 2000), Carl Pineau

Le Nantais (Nuits nantaises 2000)

Carl Pineau

Éditions LaJouanie

Quatrième de couverture

Nantes, à l’aube des années  2000. Greg  Brandt, enquêteur retraité, s’occupe de sortir des drogués de l’enfer… Cette mission dérange les dealers, le milieu nantais et certains cadres de la Crim’. Une jeune policière est assassinée, puis c’est aux proches de l’ancien flic que l’on s’attaque. Raison de ce déchaînement de violence : soixante-dix kilos d’héroïne volés au 36, quai des Orfèvres…

Le Nantais est le troisième et dernier opus des Nuits nantaises. Cette trilogie est constituée d’intrigues policières autonomes se déroulant durant les décennies 80, 90 et 2000. 

Découvrez L’Arménien et Le Sicilien, les deux premiers titres de cette passionnante saga nantaise, mais pas que…

Mon avis

Le Nantais est le dernier tome de la trilogie Nuits Nantaises. Le premier se déroulait pendant les années 80, le deuxième pendant les années 90 et le dernier se situe en 2005.

Le Nantais est dédié à Greg Brandt : cet enquêteur est le fil conducteur de la série et a pris une place plus grande, au fil des livres. C’est un personnage qui a toujours eu beaucoup de consistance, mais qui, dans les opus précédents, n’était pas le narrateur. Il était plus en retrait. Aussi, je suis très heureuse que Carl Pineau lui ait donné la parole. En effet, même si ce n’est pas lui qui relatait les faits, dans les autres tomes, c’était lui que j’attendais de retrouver.

Greg est retraité et il s’est donné pour mission de sortir des drogués de leur dépendance ; il les accueille dans un local dédié à cette lutte. Cependant, il dérange et reçoit des menaces. Son action nuit aux leaders, aux caïds et à certains de ses anciens collègues. En novembre 2005, alors que les émeutes s’organisent partout en France, soixante-dix kilos d’héroïne sont volés et une jeune policière est tuée. L’horreur est atteinte lorsque ce sont les proches de Greg qui sont visés.

Le Nantais couvre huit jours de la vie de l’inspecteur anticonformiste. Cependant, ce laps de temps réduit nous en apprend beaucoup sur lui. Il se confie sur son passé, nous livre sa manière de penser et dévoile quel homme tourmenté, il est, ainsi que les épreuves qu’il a vécues. Il montre, également, quel est son rapport à la loi et quelles sont les limites qu’il est prêt à franchir.

Dans ce tome, il est proie et chasseur à la fois, victime et témoin. Une scène à laquelle il assiste est atroce. Elle m’a horrifiée et on ne peut que comprendre la haine qui l’envahit et qui devient son moteur. N’ayant plus rien à perdre, il se frotte à la violence et aux guerres du milieu nantais, qu’il connaît bien et qu’il nous détaille. Nous avons la sensation d’être plongés dans la noirceur du grand banditisme et cela fait froid dans le dos, car nous ressentons le réalisme, nous savons que cela se passe ainsi dans certaines cités. Cette impression est renforcée par le fait que Carl Pineau rappelle le contexte de l’époque. Nous nous souvenons des émeutes qui se sont déclarées, partout dans notre pays, suite à l’électrocution de deux jeunes. L’auteur nous replonge dans ce que nous voyions, tous les soirs, dans les journaux télévisés.

Le suspense est très fort, car il est question de vie et de mort, d’autant plus que les suspects sont nombreux et sont, tous, aussi dangereux. Nous sommes en totale immersion dans ce monde de gangs, dans lequel les conflits se règlent avec des armes lourdes ou par des méthodes sanguinaires. Nous avons plus peur que Greg lui-même, car lui est prêt à se sacrifier pour ses objectifs. Enfin, je n’ai jamais deviné qui était l’ennemi aux trousses de notre ancien flic atypique. Aussi, le dénouement m’a surprise, comme j’aime l’être en lisant un thriller.

J’ai adoré toute la série des Nuits nantaises et je remercie Carl Pineau pour sa confiance et pour avoir été l’un des premiers auteurs à m’avoir fait confiance, lorsque j’ai commencé à écrire des chroniques. Je le remercie sincèrement, ainsi que les Éditions LaJouanie, pour ce service presse.

Du même auteur

L’Arménien

Le Sicilien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s