Rouquine, Stéphane Poirier

Rouquine

Stéphane Poirier

Editions Presses de la Cité

Collection Terres de France

Quatrième de couverture

« C’est quoi un écrivain ? Une voix, une musique, un style qui n’existent nulle part ailleurs. […] Je voulais rester près de Monty et de Lilou, le taiseux et l’errante. Deux êtres égarés, chacun à leur façon. Il fallait bien que ces âmes brisées se croisent. Stéphane Poirier orchestre cette rencontre avec une douceur infinie, c’est simple et sublime. »

Mohammed Aïssaoui, président du jury du prix Jean Anglade du premier roman 2021, journaliste au Figaro

Elle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C’est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d’automne.
Lui, ne compte plus ses étés solitaires, dans sa maison au milieu des champs. Un coeur vrai, un charme évident, le geste plus sûr que les mots.
Le hasard – le destin ? – fait se rencontrer Lilou et Monty, ces deux oubliés du bonheur. Pas à pas, à la façon de deux chats, ils vont tisser une relation forte, imprévisible, bouleversante. Mais resurgissent les ombres du passé de Lilou…
Dans Rouquine, il n’est question que d’humain et d’humanité, dans la chaleur et la mouvance de sentiments qui touchent en plein coeur. Une ode à l’amour et à la vie.

Mon avis

Rouquine est le lauréat 2021 du Prix Jean Anglade qui récompense un premier roman qui prône des valeurs qui me sont chères, telles que la bienveillance, l’humanisme et l’universalité. J’ai eu la chance de faire partie du jury, présidé par Mohammed Aïssaoui. Nous avons lu cinq beaux manuscrits et avons échangé, lors d’une vidéo-conférence. J’étais très heureuse, car Rouquine était mon favori. Avant d’écrire ma chronique, j’ai relu cette histoire, dans son format édité.

Monty est artisan. La première fois qu’il a vu Lilou, elle marchait sous la pluie. Il n’avait distingué que ses cheveux roux. Lui était en voiture et il a pensé qu’elle était une pénitente, même s’ils sont plus nombreux en été à traverser ce chemin. Le lendemain, il l’a reconnue : elle était dans un café, un gros sac était posé près d’elle. Un peu plus tard, elle attendait Monty, à côté de son véhicule. Elle lui a demandé s’il pouvait la dépanner avec un peu d’argent ; il lui a offert un abri.

Ces deux êtres ont réuni leurs solitudes. L’un a tendu la main, l’autre l’a acceptée ; ils ont créé une nouvelle entité. Lilou était en détresse, Monty l’a accueillie, sans rien attendre d’elle. Il a simplement voulu l’aider, comme le font les cœurs purs. Tous deux se découvrent petit à petit, ils s’apprivoisent, se dévoilent et partagent le quotidien, sans savoir combien de temps, cette parenthèse va durer. Ils savourent les choses simples et ne se questionnent pas. Ils reçoivent ce que la vie leur offre. Grâce à Monty, Lilou s’ouvre. Dans leur existence en tandem, d’autres solitaires s’invitent. Paul, par exemple, l’ami âgé de Monty, s’attache à la jeune femme et lui montre, lui aussi, la voie de l’apaisement. Cependant, les fantômes du passé ne sont pas endormis, des signes alertent Monty…

J’ai été entièrement séduite par l’écriture de Stéphane Poirier. J’ai relu certaines formulations, plusieurs fois, parce que j’ai aimé les figures de style, les descriptions très poétiques. Les images sont sublimes et j’ai été touchée par les messages et la mélodie des mots.

Rouquine est un roman magnifique, empreint de respect et d’acceptation de l’autre. C’est l’histoire de deux âmes solitaires qui ont su saisir le cadeau que la vie leur a offert. J’ai été touchée par leur relation fondée sur la générosité, l’entraide et la considération de l’autre pour ce qu’il est. Des sentiments sont éteints pour ne pas briser la magie, des attentions montrent l’affection, la tolérance est l’essence des liens, même si les fêlures menacent de briser l’harmonie. Enfin, j’ai été touchée par l’humanité que contient cette histoire et j’ai aimé que la notion de respect soit l’âme du récit.

J’ai adoré Rouquine.

Je remercie sincèrement Marie-Jeanne et Clarisse des Éditions Presses de la Cité pour leur confiance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s