Une force insoupçonnée, San Vieri

Une force insoupçonnée

San Vieri

Librinova

Quatrième de couverture

Ses études de médecine terminées, Alice Vernay décide de rejoindre son frère Thomas en Colombie, pour apporter son aide à une association de quartier, La Casa de Todos. 
Mais après quelques semaines, les deux médecins se font enlever par des Narcos afin de soigner le leader d’un des cartels les plus importants du pays, réputé pour sa cruauté : El Diablo.
Malgré tout, Alice finit par être libérée alors que Thomas doit rester sur place ! Désemparée, elle met tout en oeuvre pour le sauver, et fait appel à Geronimo, un homme mystérieux au caractère ombrageux, qui n’a de cesse de traquer El Diablo… 
Entre méfiance et attirance, arriveront-ils au bout de cette mission pleine de dangers ? 
Plongez dans un roman d’aventures haletant, rythmé par des personnages touchants, au courage sans faille ! 

Mon avis

Alice Vernay vient de terminer ses études de médecine. Cette jeune femme, qui n’aime pas avoir de contraintes et qui préfère se décharger des responsabilités, s’envole en Colombie, pour une mission humanitaire. Cela ne lui fait pas peur, puisqu’elle rejoint son frère, Thomas, qui exerce, en tant que pédiatre, depuis un an, dans une association de quartier. Il lui a indiqué avoir besoin d’aide.

Trois mois après son arrivée, Alice prend une décision, qui a des conséquences dramatiques : Thomas et elle sont enlevés par des Narcos, afin de soigner El Diablo, le chef d’un des cartels les plus redoutables. Au bout de quelques jours, Alice est relâchée, mais son frère reste prisonnier, avec la promesse d’une libération proche, conditionnée par l’état de santé d’El Diablo. La jeune femme n’a pas confiance et demande de l’aide à Geronimo, un homme à l’identité secrète et à la personnalité secrète. Ce dernier semble avoir fait de la traque des trafiquants, son objectif de vie. Alice, ne tombe-t-elle pas dans un nouveau piège ?

Le titre correspond parfaitement à l’histoire. En effet, Alice est une femme comme les autres, elle n’est pas une super-héroïne, mais dans les épreuves, malgré sa peur, elle va chercher des forces au fond d’elle. Pour sauver la vie d’un être cher, elle se découvre un courage qu’elle ne soupçonnait pas. Elle n’est pas surentraînée, elle n’a pas les codes pour déterminer en qui elle peut avoir confiance, elle a peur, mais elle dépasse ses angoisses, au risque de le regretter. Elle est forte et fragile, à la fois, aussi il est aisé de s’identifier à elle. Le fait qu’elle nous ressemble m’a fait trembler pour elle, car moi aussi, je n’ai pas les compétences pour évaluer les risques.

Ce qui est certain, c’est que je n’aurais pas aimé vivre ses aventures. Imaginez : vous êtes dans la jungle, vous devez affronter des trafiquants réputés pour leur cruauté, vous avez été témoin des tortures perpétrées par des hommes sans scrupules, vous craignez pour la vie de votre frère et vous savez que vos décisions peuvent causer sa mort. San Vieri nous fait ressentir l’angoisse d’Alice, ses hésitations, mais elle nous fait, aussi, douter au sujet de la jeune femme aux abois : n’est-elle pas prête à tout pour Thomas ?

J’ai adoré ce récit d’aventures au suspense haletant, adouci, par moments, par des scènes de romance et des amitiés très touchantes. J’ai été émue par un élément de la fin, que j’aurais aimé différent, pour mon petit cœur, mais qui ne pouvait pas l’être. Certains combats sont ceux d’une vie, mais les souvenirs restent…

Je remercie San Vieri pour ce service presse et pour son immense patience.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s