Corps fantômes, Fabienne Leloup

Corps fantômes

Fabienne Leloup

Éditions Ramsay

Quatrième de couverture

 Expériences de mort imminente, hypersensibilité à l’invisible… certaines personnes semblent ébranler notre vision ordinaire de la réalité. C’est le constat que fait Yara, infirmière de 22 ans en faisant la rencontre, à Paris, d’Hermine de la Vallée, un médium à l’allure de star de cinéma. Rashid, son frère n’a pas choisi la même voie que sa sœur. Il a arrêté l’école, longtemps glandé, avant de choisir le fondamentalisme qui l’entraîne à certaines extrémités. Il ne comprend pas pourquoi sa sœur a quitté les urgences pour un établissement médicalisé où séjournent de riches retraités, tous plus délirants les uns que les autres. Clin d’œil à la bande dessinée, Les vieux fourneaux (chez Dargaud) qui raconte les aventures de trois septuagénaires et les bouleversements socioculturels de notre époque.

Au contact d’Hermine, Yara se met à entendre une voix, puis plusieurs… à sentir les présences d’âmes errantes autour d’elle. Ce sont celles des défunts coincés entre la terre et le ciel, lui explique la vieille dame. Soit parce qu’elles ne veulent pas partir, soit parce qu’elles ont été victimes de mort violente. Pour Yara, plus rien ne sera comme avant. Hermine veut lui transmettre son don de communication avec les disparus. Il y a tant de messages des âmes errantes, la prévient-elle. Peut-elle repousser ces « corps fantômes » ? Comment expliquer à Rashid que certains passages ne se forcent pas impunément ?

Paranormal et actualité : tels sont les deux fils conducteurs de ce livre qui souhaite faire réfléchir sur la notion de choix.

Mon avis

Pour être sincère, lorsque j’ai reçu ce roman, la quatrième de couverture ne m’attirait pas, en raison de la présence de surnaturel. Et en fait, cela a été une très belle surprise.

Yara, une jeune infirmière, ne supporte plus son travail aux urgences : il faut soigner rapidement, sans humanité. Aussi, elle postule à un poste de nuit, dans une maison de retraite accessible à des riches pensionnaires. Alors que son frère, Rashid, se tourne vers le dijad, Yara apprend à écouter les voix qu’elle entend, celles des âmes errantes. J’ai ressenti fortement cette opposition entre les ténèbres et la lumière.

Dans la première partie, j’ai été révoltée par le comportement de la directrice de ma maison de retraite. Les personnes âgées sont infantilisées, les coupes budgétaires l’emportent sur les soins de base, etc. Cela m’a glacée… Mais les résidents manifestent leur mécontentement de façon radicale : la situation est explosive et certains passages sont amusants.

Certains chapitres sont difficiles à lire. Ce sont ceux dans lesquels l’auteure aborde les attentats de novembre 2015 ou l’extrémisme de Rashid. C’est un thème tellement douloureux. Certaines âmes errantes sont des victimes des terroristes et ce qu’elles expriment fait mal.

Ce roman navigue entre la réalité et le paranormal. Malgré mon côté cartésien, je me suis laissé emporter par l’univers de Fabienne Leloup. J’ai accepté de croire au don de communication avec les défunts. Yara est guidée par Hermine, qui a consacré sa vie aux âmes errantes et a choisi la jeune infirmière pour lui succéder. La vieille dame veut lui transmettre ses connaissances avant de mourir.

Le texte est très rythmé grâce à des chapitres courts et de nombreux dialogues. A ce sujet, j’ai été un peu perturbée par la mise en forme. Certaines fois, il y avait un retour à la ligne et un nouveau tiret de dialogue (tiret cadratin) alors que c’était le même personnage qui parlait.

Corps fantômes est une alternance entre réalité et paranormal, sujets dramatiques et thèmes amusants, choix de vie consacrée aux autres et désir d’exister par n’importe quel moyen, opposition du bien et du mal. Alors que ce livre ne semblait pas me correspondre, je l’ai beaucoup aimé.

Je remercie sincèrement Christophe des Éditions Ramsay pour ce service presse.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s