Les hommes virils lisent de la romance, Lyssa Kay Adams

Les hommes virils lisent de la romance

Lyssa Kay Adams

Éditions Harlequin

Présentation de l’éditeur

Une bière, un match, et une romance

Gavin avait tout. Une belle gueule. Une carrière au top. Une épouse dévouée et deux adorables jumelles. Pourtant, du jour au lendemain, Thea le fiche à la porte et demande le divorce. À l’entendre, il l’aurait terriblement déçue. Lui  ! Une légende vivante du base-ball, adulée par des millions de fans.

OK, Gavin s’est peut-être comporté comme un crétin égoïste, mais aujourd’hui il est prêt à tout pour sauver son mariage. Même à intégrer ce club ultra-secret dans lequel le traîne son coéquipier. Un club de lecture de romances, réservé aux mecs qui veulent mieux comprendre les femmes… Honnêtement, il a du mal à croire que ces histoires à l’eau de rose – pardon, ces «  manuels  » – puissent l’aider à reconquérir Thea. Mais puisque les autres ont pu sauver leur couple grâce aux conseils de «  Lord Benedict  », alors… qu’on lui passe ce bouquin, et vite  !

Mon avis

Cette soirée était celle de Gavin : joueur professionnel de base-ball, il a réalisé un grand chelem, un exploit dont il n’est pas peu fier. Hélas, sa nuit s’est terminée dans la chambre d’amis, après une dispute avec Théa, son épouse. Son orgueil n’a pas survécu à ce qu’il a découvert : depuis des années, l’harmonie conjugale, dans certains domaines, n’est qu’un leurre. Les évènements s’enchaînent, quand sa femme le met à la porte et lui indique qu’elle souhaite divorcer.

Gavin a une équipe derrière lui pour le soutenir. Son ami, Del, lui ouvre les portes d’un club secret, que seuls les joueurs ayant connu des difficultés maritales, connaissent. Il s’agit d’un club de lecture. Ces hommes sont persuadés que les romances historiques sont de superbes manuels pour les aider à comprendre leurs femmes.

Gavin n’est pas persuadé qu’ « Une comtesse à conquérir » va l’aider à se réconcilier avec Théa, mais il est prêt à tout pour elle. Il négocie un sursis auprès de son épouse : il souhaite qu’elle lui laisse un mois pour la séduire. Passé ce délai, il acceptera toutes ses conditions au sujet de la séparation. Le récit contient deux romances. La première est l’histoire de Gavin et la seconde est celle qu’il lit, dans laquelle le personnage principal est un certain Lord Benedict, qui n’a pas su écouter sa fiancée.

Je ne lis presque pas de romance, aussi, j’ai pris ce roman au second degré. Je me suis beaucoup amusée, car j’ai aimé l’humour qui est présent à presque toutes les pages. Désespéré et follement amoureux de sa femme, Gavin veut lui montrer qu’il est capable de l’écouter et de l’entendre. Il n’est pas persuadé que la voie indiquée par ses co-équipiers est la bonne, mais il n’en a pas d’autres. Au départ, il rechigne, aussi ses remarques sont sarcastiques et amusantes. Cependant, il s’aperçoit que son changement d’attitude permet des rapprochements avec Théa. Aussi, il s’identifie de plus en plus au Lord super sexy.

Moi aussi, je me suis prise au jeu. En effet, ce roman montre aussi certaines réalités de la vie de couple, telles que le manque de communication, le passé non digéré, les souffrances anciennes qui ne sont pas exprimées, etc. Même si le ton est humoristique, les difficultés de Théa et de Gavin sont réalistes. J’ai vu que certaines lectrices avaient été exaspérées par la jeune femme. En ce qui me concerne, même si au moment de la dispute de départ, je lui ai reproché son attitude, je me suis vite attachée à elle quand j’ai compris que ce qui était révélé, ce fameux soir, n’était que la face visible de l’iceberg. Elle est la mère de jumelles adorables, la femme d’un sportif célèbre et elle s’est oubliée. Consacrés à leur carrière, les hommes ne voient pas ce que leurs femmes endurent et combien, certaines peuvent être méchantes avec les autres.

J’ai aussi aimé la solidarité masculine autour de Gavin. Les hommes sont beaux, baraqués, ils ont tout pour eux. Ils sont touchants, car ils écoutent leur sensibilité et respectent les femmes. J’ai adoré le personnage de Gavin, même s’il est maladroit dans sa démarche, celle-ci est motivée par l’amour et le rend attendrissant. Il n’a pas un grain de méchanceté et son évolution est émouvante. Le seul personnage, qui m’a un peu exaspérée, est Liv, la sœur de Théa. Elle souhaite la protéger, mais j’avais envie de lui dire de rester à sa place et de ne pas entraver les efforts de Gavin.

J’ai adoré Les hommes virils lisent de la romance. Selon moi, ce livre est drôle et pétillant : c’est un vrai moment de détente. J’ai amusée de constater que certains clichés utilisés sont quand même très proches de la réalité. Parfois, derrière un cliché, se cache une vérité. 

Je remercie sincèrement Babelio et les Éditions Harlequin pour cette masse critique privilégiée.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s