Le secret derrière le mur, Dominique Jézégou

Le secret derrière le mur

Dominique Jézégou

Éditions 5 sens

Quatrième de couverture

Le secret derrière le mur est une aventure du cœur et de l’esprit qui vous fera remonter le temps, de notre époque à celle des corsaires… 

Anne et Gil se rencontrent à Lisbonne, au Portugal et tombent follement amoureux l’un de l’autre. Ils s’installent tous deux au Pays basque et Anne découvre le destin incroyable de la famille de Gil, les Alméida, à la fois basques et portugais.

Après qu’un drame terrible eut brisé leur union, Anne décide de retourner habiter au Croisic, avec leur fils Nicolas. Luttant contre son chagrin, elle décide de restaurer une vieille demeure sur la côte. En y découvrant une pièce murée, elle va faire ressurgir des évènements très anciens et peu à peu comprendre que, quelque chose d’unique la lie à cet endroit et à ceux qui l’ont fréquenté.

En trois lieux et trois époques, cette histoire explore les sentiments, montre qu’ils peuvent transcender le temps, mais aussi comment, des êtres, malgré des périodes et des vies très différentes, ont finalement beaucoup en commun : la solitude, le chagrin lié à la disparition d’un être cher, la quête du bonheur. En réalité, une seule chose agit sur notre destinée à tous. L’amour.

L’auteure

Longtemps journaliste dans la presse écrite, Dominique Jézégou a notamment vécu et travaillé en Afrique ainsi qu’en Polynésie française. Après « Vin de Tahiti, jusqu’au bout du rêve », l’histoire d’un vignoble, publiée aux éditions Féret, elle poursuit son expérience littéraire avec son premier roman intitulé « Le secret derrière le mur ».

Mon avis

Lors d’un séjour à Lisbonne, Anne rencontre Gil. Leur amour est une évidence, ils sont faits l’un pour l’autre. Ils emménagent au Pays basque et ont un enfant. Enseignante en Histoire, la jeune femme découvre l’histoire passionnante des aïeux de son amoureux. 

Leur fils, Nicolas, a cinq ans quand le destin sépare ses parents. Anne retourne sur ses terres natales, au Croisic, avec lui. Elle achète une propriété ancienne qu’elle entreprend de restaurer. Lors des travaux, une pièce murée est découverte. Anne décide de s’intéresser au passé de la demeure. Ses recherches la mènent trois siècles en arrière, au temps des corsaires.

Dominique Jézégou prend le temps de nous présenter les personnages. Tout le long du livre, nous découvrons des aspects de leur personnalité. Aussi, l’attachement est très fort. J’ai été impressionnée par la justesse des sentiments, des caractères et des ressentis. Au sujet d’Anne, par exemple, nous savons quelle amoureuse elle est, mais aussi quelle maman, quelle amie, quelle professionnelle et quelle fille au travers de sa relation avec sa mère. Son portrait est complet. Dans ce roman, rien n’est précipité. Lorsque les protagonistes vivent une épreuve, aucune étape n’est retirée, du déni jusqu’à l’acceptation. Tout est juste.

Alors que je n’ai jamais éprouvé d’attirance pour les histoires de marins et de pirates, j’ai été captivée par la partie historique. J’ai encore toutes les images en tête. Lorsque le récit est revenu à notre époque actuelle, je me suis rappelée que la première partie était contemporaine. J’ai été tellement emportée que j’avais occulté l’événement qui avait amorcé ce retour dans le temps. Je me suis sentie accompagnée par l’auteure, car elle m’a ramenée auprès d’Anne, en douceur.

Un lien mystérieux relie les deux époques, elles se rejoignent et nous passons de l’une à l’autre, avec magie. Aucune partie n’a eu ma préférence tant les deux sont passionnantes et se marient parfaitement. Dans ce roman, la tendresse côtoie la violence, l’amitié vraie affronte la trahison, l’injustice, le respect, les secrets, la peur et l’amour plus fort que tout sont mêlés. Et l’ensemble est magnifique.

J’ai été subjuguée par l’élégance de l’écriture. Elle est douce et tendre. De plus, les descriptions de paysages sont une véritable source d’évasion. Les ambiances, les décors et les lieux sont si bien rendus que nous ne lisons pas un livre, mais sommes plongés dans l’histoire. J’ai eu l’impression d’être à l’intérieur des pages et de vivre tout ce que je lisais.

Conclusion

Avec tout ce que j’ai exprimé dans ma chronique, il est évident que Le secret derrière le mur est un coup de cœur. Tout est beau. C’est un superbe roman historique et romanesque, avec une pointe de fantastique, des secrets, des personnages que j’ai aimés, de l’amour, de l’amitié, teintée de respect, et des épreuves. La justesse des sentiments est impressionnante et l’écriture est superbe.

Ce roman a reçu la deuxième place Prix du Livre Romantique 2019 des Éditions Charleston.

Je remercie sincèrement Dominique Jézégou et les Éditions 5 Sens pour ce service presse.

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s