La Chouette Idée d’Alexandre Pluche, Gérard Glatt

La Chouette Idée d’Alexandre Pluche

Gérard Glatt

Editions du Signe

Quatrième de couverture

Cette année, papa Cyril a annoncé à maman Véronique, Léonie, six ans, et Mathieu, neuf ans, qu’ils partaient en vacances en Bretagne, à Cancale, et en camping-car, selon une idée de son collègue Alexandre Pluche.

Papa, il savait que la destination plairait à maman, car elle avait passé dans sa jeunesse toutes ses vacances à Cancale. Et l’idée du camping-car, c’est sympa. En flânant dans la ville, maman retrouve son ami d’enfance, Briac, qui invite la petite tribu à déjeuner chez ses parents. À travers les souvenirs de l’aïeul, Loïck, ils apprennent que leurs deux familles seraient liées…

Comme quoi, les vacances en camping-car mènent à tout !

Mon avis

L’été de ses neuf ans est inoubliable pour Matthieu et sa famille. Cette année-là, son père annonce qu’ils partent en Bretagne, en camping-car. C’est son collègue, Alexandre Pluche, qui lui a soufflé cette idée géniale. Au départ, sa mère se réjouit de leur destination. Par contre, elle ne montre pas le même contentement au sujet de l’hébergement. En camping-car ? Elle déteste le camping. Mais la joie de revoir la ville de Cancale l’emporte. Ce lieu est magique pour elle, car il représente ses vacances d’enfance. Elle n’a jamais su pour quelle raison ses parents ont cessé de l’y emmener.

De péripéties en retrouvailles, ce séjour en Bretagne marque un tournant dans la vie de la tribu. La maman, inconsciemment et grâce au hasard, remonte le passé. Des rencontres inattendues imposent des révélations ; des liens se recréent ; d’autres se resserrent, à la grande joie des enfants.

Matthieu est le narrateur. Il vit à Courbevoie, avec ses parents et sa petite sœur, Léonie. Ses grands-parents maternels n’habitent pas loin. C’est un enfant équilibré et épanoui. Il a des copains dont il aime parler, un papa et une maman attentifs. Il adore observer le monde des adultes et mettre son grain de sel. C’est un garçon attachant et perspicace.

Tous les faits sont décrits par sa voix, aussi, certaines de ses constatations et interprétations sont amusantes. Elles nous sont livrées, sous le spectre de l’enfance, elles sont teintées d’innocence et d’ignorance. Cependant, son regard n’est encore pas nuancé par les convenances et les barrières de la maturité, aussi sa sensibilité n’est pas entaillée : il perçoit des éléments que les adultes ne savent plus voir.

J’ai aimé sa naïveté, son franc-parler et son culot. Sa sœur et lui alternent les réflexions touchantes et impertinentes. Comme toutes les fratries, ils se chamaillent, mais sont complices pour les bêtises. Leurs questions et leurs remarques déstabilisent, parfois, les adultes, mais obligent ces derniers à dévoiler leurs intentions ou leurs secrets. Leur perception des évènements est drôle et tendre. J’ai beaucoup aimé La Chouette idée d’Alexandre Pluche.

Je remercie sincèrement Gérard Glatt pour sa confiance et pour l’envoi de son livre dédicacé.

Du même auteur

Juste avant L’ESPÉRANCE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s