Avec mes tendres pensées, Tamara McKinley

Avec mes tendres pensées

Tamara McKinley

Editions de l’Archipel

Quatrième de couverture

Sud-est de l’Angleterre, 1942. Après avoir découvert des carnets ayant appartenu à son père adoptif, Mary Jones se rend à Cliffehaven, pour y découvrir le secret de ses origines.


Afin de subvenir à ses besoins, la jeune femme trouve un emploi à l’usine Kodak, où elle doit trier les courriers envoyés par les soldats à leurs proches, alors qu’elle-même se languit de recevoir des nouvelles de son fiancé, qui se bat sur le continent.


Mais des événements vieux de dix-huit ans pourraient refaire surface, et avoir de terribles conséquences pour Mary et les occupantes de la pension du Bord de mer, où l’héberge la courageuse Peggy Reilly. Surtout si une certaine promesse venait à être rompue… 

Mon avis

Avec mes tendres pensées est le neuvième tome de la saga « La Pension du bord de mer ». Habituellement, chaque opus est consacré à une nouvelle héroïne et il est possible de les lire individuellement. Cependant, Avec mes tendres pensées est la suite de l’histoire de Mary, découverte dans Tant que nous serons séparés (8e tome), que je vous recommande de lire avant.

Dans l’opus précédent, à la mort de ses parents adoptifs, Mary s’était rendue à Cliffehaven pour trouver des réponses au sujet de sa naissance. Elle y avait rencontré Peggy, qui l’avait prise sous son aile, et elle avait trouvé un emploi à l’usine Kodak. Mary partage toujours une chambre avec Ivy, chez l’abominable Doris, la sœur de l’adorable Peggy. Les deux jeunes filles ont appris à composer avec les humeurs de leur logeuse et ne manquent pas d’humour, quand celle-ci se comporte en despote.

1942, Cliffehaven. Même si elle cache ses peines, à l’approche des fêtes, Peggy souffre de l’absence de ses proches et s’inquiète pour eux, mais l’atmosphère de la pension reprend vite ses droits. La logeuse materne ses protégées qui, très attachées à elle, prennent, elles aussi, soin d’elle. Les larmes d’émotion attendrie succèdent à celles d’angoisse. Les scènes de partage sont touchantes.

De plus, de nombreuses soirées sont organisées dans le bar de Rosie et les pensionnaires profitent de ces moments d’oubli et de joie. Peggy les accompagne ; elle s’est promis de veiller sur Mary, qui y joue, régulièrement, du piano. Elle sait que les questions de la jeune orpheline risquent de dévoiler des évènements passés qu’il serait préférable de garder secrets. Les informations sont distillées, nous percevons les tourments de Peggy, mais le mystère s’épaissit. Contrairement à Mary, nous connaissons la personne qu’elle recherche. Nous savons qu’elle n’est pas fréquentable, mais nous ressentons que notre vision est incomplète. Les faits ne sont divulgués qu’à la fin. Malgré notre envie forte de comprendre, nous craignons les répercussions des révélations.

J’ai adoré ces retrouvailles avec les habitants de la pension de bord de mer. Peggy est une femme merveilleuse à laquelle je suis très attachée. Il m’a semblé que Tamara McKinley donnait de plus en plus de détails sur son apparence physique, aussi la représentation de mon imagination est de plus en plus détaillée et cela renforce ma sensation de proximité. J’ai eu le même sentiment à propos des lieux. Les scènes sont de plus en plus nettes et j’ai la sensation de retrouver un cocon douillet, malgré le froid, la guerre et le manque de denrées essentielles. La chaleur du foyer provient de l’affection qui unit ses habitants. Je me sens bien auprès d’eux. Comme dans des précédents tomes, l’auteure s’attarde sur un des personnages récurrents. Dans celui-ci, il s’agit de Rosie, la propriétaire du bar et l’amoureuse de Ron. J’ai aimé découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité et des pans de son histoire.

J’ai adoré Avec mes tendres pensées et j’attends avec impatience la parution du prochain opus.

Je remercie sincèrement Mylène des Éditions de l’Archipel pour ce service presse.

De la même auteure

Et le ciel sera bleu (tome 1 de la saga – non chroniqué)

Si loin des siens (tome 2 de la saga)

L’espoir ne meurt jamais (tome 3 de la saga)

Où le cœur se pose (tome 4 de la saga)

Quand on ne peut oublier (tome 5 de la saga)

L’avenir nous appartient (tome 6 de la saga)

Vers des jours meilleurs (tome 7 de la saga)

Tant que nous serons séparés (tome 8 de la saga)

Les échos du souvenir

La route de Savannah Winds

Les fleurs du repentir

Une pluie d’étincelles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s