Chez Julotte, Joseph Farnel

Chez Julotte

Joseph Farnel

Editions de Borée

Quatrième de couverture

À la Libération, Juliette fugue, abandonne ses parents aimants pour rejoindre Alain à Paris, un résistant dont elle est tombée folle amoureuse. Pourtant, Alain n’a pas toujours été du bon côté pendant la Guerre, et Juliette découvre une vie qu’elle va rapidement adopter : l’argent, le luxe, mais aussi les magouilles et les manipulations…

Sera-t-il trop tard quand elle ouvrira les yeux sur celui qu’elle croit aimer ?

Mon avis

Auvergne, 1944. Pendant la guerre, Juliette va cueillir des mûres. Le lieu de sa cueillette est peu fréquenté, aussi elle est surprise d’y apercevoir un inconnu, blessé à la cheville. En ouvrant la besace du jeune homme, elle découvre qu’il est un Résistant. Elle décide de l’accompagner au camp, afin qu’il puisse s’appuyer sur elle. En ce jour de mai 1944, Juliette tombe amoureuse et accepte de revoir le bel Alain. Lors de leur rendez-vous, la semaine suivante, ils croisent un Allemand et le jeune homme est, à nouveau, blessé. Juliette le conduit auprès de son père, qui est médecin. Or, son amoureux inspire, immédiatement, de la méfiance à ses parents. Hélas, ils ne se trompent pas : Alain n’est pas celui qu’il prétend être. Ils ne le savent pas, mais le devinent : il a rallié la Résistance par opportunisme. Hélas, leur fille n’écoute pas leurs avertissements ; à la Libération, elle fugue et rejoint son amoureux. Seule une lettre indique que son départ est volontaire.

Dans la capitale, Juliette découvre le luxe, elle prend plaisir à dévaliser les boutiques, à dîner dans les bons restaurants, etc. Elle se demande d’où proviennent les liasses de billets qu’Alain dépense sans compter, pourtant, elle ne s’inquiète pas de l’absence de réponse de ce dernier. Elle finit par comprendre que son train de vie aisé est financé par des trafics. Pendant des années, elle pardonne tout à son amant, elle est prête à tous les sacrifices pour lui. Mais un soir, le passé de celui-ci se rappelle à lui, de manière violente ; pourtant, si on la mesure à la lumière de ses actes, elle est encore trop douce. Quelle sera la réaction de Juliette en découvrant le vrai visage de celui qu’elle aime ?

Au début du roman, Juliette et sa famille semblent emplies de candeur. Leurs propos paraissent un peu naïfs, alors que leurs actes sont héroïques. Bien connu de la Résistance, le docteur Le Mercier est un homme valeureux. Perspicace, il souffre de ne pas parvenir à protéger sa fille. Cette dernière, éblouie par ses sentiments et les belles paroles, puis par la vie facile, n’entend pas les signes d’alerte. Ce n’est que lorsque la vérité est énoncée clairement qu’elle comprend qu’elle a été dupée et trahie et que l’homme qu’elle aime est de la pire espèce. J’ai aimé cette jeune fille, candide et ouverte. Naturellement, elle tend la main aux plus démunis, elle a une ouverture d’esprit qui lui permet de rencontrer de belles personnes. Elle fait des erreurs, certaines sont terribles, puisqu’il n’est, parfois, pas possible de revenir en arrière, cependant, elle accepte qu’on lui ouvre les yeux sur son attitude.

J’ai été passionnée par l’intrigue. En effet, des paroles prononcées, involontairement, des pensées troublantes et des comportements indélicats, nous orientent vers des secrets abominables. Nous ressentons l’envie de révéler la vérité, frustrés de ne pouvoir agir. J’ai, été sensible, aux valeurs portées par certains personnages qui m’ont étonnée, en raison de l’écart entre leur paraître et la réalité de leur cœur. J’ai été emportée par le courage de ceux qui se battent pour se reconstruire et dépasser les épreuves qui auraient pu les détruire. Les plus beaux projets naissent souvent de cendres. J’ai adoré Chez Julotte.

J’ai lu ce roman en grand format. Je l’avais acheté, lors de l’édition 2018 du Livre sur La Place (les livres ne sont pas périssables 😀). En mars 2020, il est, également, paru en poche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s