Transaction, Christian Guillerme

Transaction

Christian Guillerme

Editions Taurnada

Quatrième de couverture

Un site de petites annonces en ligne comme il en existe des dizaines.
L’arnaque de trois amis, noyée parmi des milliers de bonnes affaires.
Un individu dangereux qui sommeille au milieu des acheteurs potentiels.
Quelle était la probabilité qu’ils se croisent ?
Transaction… l’engrenage fatal est enclenché !

Mon avis

Ils sont trois amis, inséparables depuis l’enfance. L’un d’eux a acheté une caméra sur un site de bonnes affaires, mais au bout de quelques jours, il a compris qu’il s’était fait avoir. Pour qu’il rentre dans ses frais, son copain lui suggère de revendre l’appareil : de tromper un acheteur, à son tour. Il accepte. Hélas, tous trois n’avaient pas imaginé que leur victime se transformerait en prédateur. S’il avait anticipé les répercussions terribles, Alphonse n’aurait pas gardé le silence. Il est trop tard, ils sont pris au piège dans un engrenage horrible.

La construction de Transaction est surprenante. Le début de l’histoire révèle l’issue horrible de l’arnaque imaginée par les trois jeunes. Cela crée une tension terrible, nous comprenons que nous allons être malmenés et nous souhaitons connaître les faits qui ont conduit au drame. Dès le prologue, nous sommes effrayés par ce qui nous attend. Le revers de cette pression est que la fin ne nous surprend pas et le choc perd de l’intensité, puisqu’il s’est déjà produit.

Cependant, tout au long du livre, nos nerfs sont agités, les premières pages ne dévoilent qu’une partie de la conclusion. Christian Guillerme déroule les évènements qui ont conduit à la tragédie. Les probabilités étaient faibles qu’elle se produise, mais les amis ont manqué de chance. Ils ont fait éclore un psychopathe. Sans eux, la bête serait endormie, mais ils l’ont mise en colère. L’auteur décrit sa naissance, il a suffi de lui donner un motif de vengeance pour qu’elle se révèle à elle-même. Ses intentions sont glaçantes et l’auteur décrit la spirale qui l’a fait basculer du côté de l’horreur. Le suspense psychologique est très fort. Ne pas répondre n’est pas suffisant : ses proies n’ont pas conscience des traces qu’elles répandent.

Transaction est un thriller psychologique angoissant. C’est, particulièrement, effrayant de constater l’évolution du traqueur et le plaisir qu’il ressent. Le lecteur assiste à la transformation d’un homme en prédateur et à l’inconscience de ceux qu’il chasse. Plusieurs fois, j’ai souhaité alerter ces derniers sur les signes de danger. C’est, également, oppressant, de réaliser que cette situation pourrait nous arriver : il suffit d’une étincelle. J’ai été happée par l’atmosphère inquiétante de Transaction et je remercie sincèrement Joël des Éditions Taurnada pour ce service presse.

Du même auteur

Urbex Sed

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s