Les Quidams, Arye Dreyfus

Les Quidams

Arye Dreyfus

Editions Frison – Roche Belles lettres

Collection Ex Nihilo

Quatrième de couverture

Les Quidams ne se reconnaissent dans aucune essence idéologique particulière. Leur raison d’être, c’est de lutter contre les prédateurs de l’information qui abreuvent l’Occident de vérités tarabustées. Il n’y a pas de profil Quidam déterminé. Certains sont citoyens de nations ennemies, d’autres se réclament de dieux différents. Les Quidams, toutes générations comprises, ne sont ni des insoumis, ni des rénovateurs, ni des exécuteurs de volonté divine. En fin de compte, ils ne veulent que se regarder dans la glace en se disant qu’eux, ils n’ont jamais baissé les bras. Leurs péripéties nous entraînent de Vienne au Kosovo, de Jérusalem au Soudan du Sud, et de la Wallonie à l’Amérique du Sud. Les Quidams ne sont pas des paladins, rien que des mortels qui refusent de donner le change. Qu’ont en commun un cadre supérieur de la banque du Vatican, un chef d’orchestre viennois, un marchand d’armes, une mannequin ex-membre des forces spéciales israéliennes, un diplomate libanais délégué de l’UNESCO et une économiste américaine ? Cette fresque romanesque nous emporte au cœur d’un groupe mystérieux d’éminences grises et de leurs relations complexes.

Mon avis

Les Quidams viennent de pays différents, de mondes éloignés, ils n’ont pas le même âge et ont des professions diverses, cependant, ils partagent le même objectif : lutter contre les fausses informations et éviter que l’Histoire ne se répète. L’un est chef d’orchestre à Vienne, un autre est consultant spécialisé dans les investissements spéciaux de la Banque du Vatican, celui-là est marchand d’armes, celui-ci est un diplomate libanais, etc. Ce soir, ils devaient être treize autour de la table, mais ils ne sont que douze,  quand ils apprennent qu’Eran, le fondateur des Quidams, est mort lors d’une attaque de missiles sur Israël. La scène n’est pas datée, mais nous devinons que nous sommes aux alentours du 18 août 2018, puisque Kofi Annan vient de décéder.

Le vin coule à flots et l’image évoque la Cène. Les Quidams discutent de leurs prochaines actions. Ils sont à un tournant : certains veulent continuer à agir discrètement, alors que d’autres souhaitent frapper plus durement. Ils doivent aussi déterminer les priorités du groupe, car les luttes sont nombreuses : la montée de l’extrême-droite en Autriche, le terrorisme, les trafics d’armes, le financement des lobbys, etc. De plus, une lassitude couve chez certains combattants et il faut réalimenter les motivations. Aux enjeux mondiaux, s’ajoutent, également, des triangles amoureux et des tergiversations sentimentales.

Les Quidams s’expriment, souvent, avec des phrases sibyllines, en rapport avec les religions, les conflits politiques et idéologiques ou encore avec les guerres. Je souriais lorsque je devinais les références. J’étais fière de moi, car en toute sincérité, j’ai la sensation de ne pas les avoir toutes appréhendées, je pense qu’il me manquait certaines clés. En effet, la lecture m’a semblé exigeante. Par souci de confidentialité, les Quidams s’expriment par métaphores, allusions et images. Certains évènements se reconnaissent aisément, pour d’autres, cela demande plus de réflexion, mais aussi des connaissances que je ne possédais pas toujours.

Aussi, bien que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman et que j’ai apprécié la plume aérienne et joueuse de l’auteur, je pense ne pas avoir compris toutes les subtilités de l’intrigue, même si j’ai passé un agréable moment avec Les Quidams.

Je remercie sincèrement Elya des Éditions Frison-Roche – Belles lettres pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s