Les enquêtes de Lady Rose – Tomes 1 et 2, M.C. Beaton

Les enquêtes de Lady Rose – Tomes 1 et 2

Meurtre et séduction et Soupçons et préjugés

M.C. Beaton

Editions Albin Michel

Quatrièmes de couverture

Meurtres et séduction

Belle et rebelle, telle est Lady Rose. Après s’être compromise avec les suffragettes, au grand désespoir de ses parents, la jeune fille de bonne famille fait une entrée désastreuse dans la haute société londonienne… Ce qui ne dissuade pas un Sir aux allures distinguées de lui faire les yeux doux. Très louche, selon le père de Lady Rose, qui charge le capitaine Harry Cathcart, aristocrate désargenté, d’en savoir plus sur le prétendant… En démasquant un imposteur, Harry se découvre des talents de détective privé. Et une petite fortune à se faire ! Lorsqu’au beau milieu d’une réception, un meurtre est commis, il propose à Lady Rose de faire équipe avec lui. L’occasion idéale pour l’indocile jeune femme d’échapper à la chasse au mari…

Traducteur : Amélie Juste-Thomas

Soupçons et préjugés

Décidément insoumise, Lady Rose refuse de faire comme toutes les jeunes filles de son rang : elle ne se mariera pas ! Pire, elle veut quitter la maison pour gagner sa vie. My god ! Ses parents finissent par céder à ses extravagances, sachant que le détective Harry Cathcart la chaperonne. Mais la vie de femme indépendante n’est pas aussi excitante que Rose l’avait imaginé. Elle est même très morne… Lorsque – ô surprise – une vieille connaissance de la famille est assassinée, Harry demande le renfort de Lady Rose dont les relations dans la haute société lui seront précieuses. Le duo est prêt pour mener l’enquête. Des hôtels particuliers pleins de secrets au manoir de campagne où rôde le danger, ils remontent la piste du tueur… à leurs risques et périls ?

Entre Sherlock Holmes et la Chronique des Bridgerton, un suspense aussi corsé que son héroïne ! 

Traducteur : Françoise du Sorbier

Ma présentation de la série

Début du XXe siècle. Lady Rose est la fille du comte de Hadshire. « Avec son épaisse chevelure brune, sa silhouette parfaite, son teint de porcelaine et ses grands yeux bleus, Rose avait suffisamment d’atouts pour ensorceler n’importe quel homme » (p. 13). Cependant, sa personnalité rebelle fait peur à la gent masculine et choque les dames de son milieu. De plus, elle a reçu une solide instruction par sa gouvernante et il lui est reproché d’être une « véritable encyclopédie ». Elle a, également, fait la une du Daily Mail, en raison de sa participation à un défilé de suffragettes à Trafalgar Square.

Ma présentation de Meurtre et séduction

Cette prise de position a écorné son image aux yeux de la bonne société. Ses parents la rappellent à ses obligations, alors que la saison mondaine va débuter. Ils pensent que sa beauté et sa dot conséquente effaceront ce qu’ils considèrent comme une plaisanterie : accorder le droit de vote aux femmes ? Quelle idée étrange ! Mais ils sont forcés de constater que les « frasques » de leur fille ont terni sa réputation. Seul sir Geoffrey Blandon semble être tombé sous le charme de la jeune fille. Cette dernière est follement amoureuse de son prétendant qui, hélas, ne se déclare pas.

Le Comte demande au capitaine Harry Cathcart de découvrir les intentions du séducteur. Fier d’avoir démasqué l’imposteur, le capitaine se découvre un talent pour régler les problèmes des aristocrates. Ses compétences sont sollicitées dans différents domaines, le seul mot d’ordre étant la discrétion. Alors que Rose séjourne chez le marquis de Hedley, un meurtre est commis. Les services du capitaine Cathcart sont requis et Lady Rose décide d’enquêter avec lui.

Ma présentation de Soupçons et préjugés

Lady Rose continue à rendre fous ses parents : elle souhaite s’émanciper et travailler. Le Comte et la Comtesse sont forcés de céder à ce qu’ils considèrent comme une extravagance. Avec l’aide d’Harry, ils lui trouvent un emploi et l’obligent à vivre, comme ceux qu’elle veut imiter. Elle doit survivre avec son seul salaire et vivre en foyer. Heureusement pour Rose, elle n’est pas seule dans cette aventure. Dans le tome précédent, Daisy, une comédienne de cabaret, est devenue sa femme de chambre, avant d’être promue dame de compagnie. Elle connaît le monde de la rue et sa présence permet à la jeune rebelle de ne pas tomber dans certains pièges. Mais lorsqu’un homme de leur connaissance est assassiné, les deux jeunes femmes s’empressent d’apporter leur aide au Capitaine Cathcart. Hélas, Rose est victime d’un terrible complot.

Mon avis sur la série

Lady Rose a une personnalité rebelle. Elle réfute l’idée du mariage imposé et le rôle dans lequel la société cantonne la femme. Elle est érudite, possède des connaissances dans de nombreux domaines et elle ne manque pas de le faire savoir, ce qui exaspère Harry et les autres hommes, et choque ses semblables féminines. C’est une jeune fille pétillante et elle est très moderne. Elle rejette les convenances et rend fou son entourage qui souhaite qu’elle respecte les codes de leur classe sociale. Son tempérament affirmé donne naissance à des dialogues savoureux, notamment avec Harry. Nous ressentons que ce dernier est autant agacé qu’amusé.

Sous le ton de l’humour, plusieurs thèmes autour de la cause féminine sont traités. Lady Rose se révolte, mais hélas, elle reçoit peu de soutien dans les batailles qu’elle mène. Les autres femmes sont outrées par son comportement et par ses revendications. En pensant agir pour son bien, sa propre mère lui met des chaînes pour entraver ses désirs d’indépendance.

C’était la première fois que je lisais M.C. Beaton et je suis séduite par Les enquêtes de Lady Rose. J’adore cette héroïne au caractère trempé et aux convictions en avance sur son temps. J’ai aussi été amusée par le décalage entre sa vision de l’indépendance et sa confrontation à la réalité. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de cette pétulante jeune femme.

Je remercie sincèrement Adèle et Claire des Éditions Albin Michel pour ce service presse.

4 commentaires

    1. Je n’avais pas prévu d’enchaîner les deux tomes, mais cette lecture m’a tellement fait passer un bon moment de détente que j’ai eu envie de poursuivre, 😀.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s