Lucile de Nantes, Nathalie de Broc

Lucile de Nantes

Nathalie de Broc

Editions Presses de la Cité

Collection Terres de France

Quatrième de couverture

Une suite indépendante de Ces Ombres sur le fleuve (Prix du roman populaire en 2015).

1805. Qu’il est difficile pour l’indocile Lucile de s’arracher à la terre des Antilles ! Elle a pourtant veillé à ne s’attacher à rien ni à personne. Trop de fantômes, trop de tragédies… Mais Alexis de Préville, capitaine du Solitaire et accessoirement son époux, doit, sur ordre de l’Empereur, rentrer en France.
Elle le suit. Entre eux, est-il question de sentiments ? Plutôt d’un épuisant jeu du chat et de la souris où chacun demeure sur ses gardes.
Le retour à Nantes semble placé sous les meilleurs auspices. Fortune en sucre de canne dans les cales.
Douceur des alizés… Mais la mer est imprévisible, la flotte anglaise jamais très loin et, sur la terre enfin retrouvée, les ombres du passé que Lucile croyait à jamais enfouies vont resurgir…
Dans quel but ?
La vengeance, toujours. Cette fois, elle en est la cible…

Passion, Histoire, vengeance, sur les pas d’une héroïne flamboyante.

Mon avis

1805, Lucile doit quitter les Antilles pour suivre son époux, rappelé en France par l’Empereur. Elle est mariée à Alexis de Préville, mais leur union n’est pas charnelle. Chacun se méfie de l’autre et aucun d’eux n’oublie le passé. Heureusement, Lucile est accompagnée de ses amis Louison et Lambert, avec qui elle a partagé de terribles épreuves avant son mariage.

Même si Alexis est le capitaine d’un navire marchand, la traversée est périlleuse. La flotte anglaise attend les bateaux français pour en découdre. Hélas, Le Solitaire, sur lequel Lucille voyage, ne peut les éviter et une tragique symphonie de canons fait de nombreux dégâts. Des hommes meurent, d’autres perdent un membre et la jeune femme est au cœur de ces batailles. Elle essaie de garder la distance nécessaire pour se rendre utile, mais son cœur pleure face à ces drames. Et elle a peur… Elle a déjà connu la folie des Hommes. De plus, son amie Louison a besoin de son soutien.

Le débarquement à Nantes permet à Lucile d’espérer des moments plus doux. Hélas, certaines personnes du passé ne l’ont pas oubliée et elle est la cible d’une vengeance. Elle est, alors, victime d’un stratagème et l’inéluctable se produit. 

Lucile de Nantes est la suite indépendante de Ces ombres sur le fleuve, que je n’ai pas lu. Même si j’ai apprécié ma lecture, j’ai, cependant, ressenti à certains moments qu’il me manquait des éléments au sujet de la rencontre entre Lucile et Alexis. J’ai beaucoup aimé la description de leurs relations maritales, qui sont un mélange de distance et d’attirance, j’ai ressenti un mélange de colère et d’attraction, dont j’ai un peu mieux compris la raison à la fin du livre, même si les informations que je possède me semblent incomplètes. Je me suis beaucoup questionnée au sujet des données qui me manquaient concernant le passé des personnages. J’aurais aussi aimé connaître plus de détails sur les épreuves que Lucile a vécues avec Louison et Lambert. J’ai la sensation que ces réponses se trouvent dans le premier opus, même si certains faits sont rappelés.

Cependant, j’ai aimé Lucile de Nantes, car Nathalie de Broc a une plume teintée de romanesque. Le déroulé de la guerre en mer est captivant. Les émotions de Lucile, concernant son mariage, sont dépeintes avec finesse, nous ressentons les chavirements de son cœur, ses barrières, ses tergiversations, ses espoirs et ses doutes. Son portrait est celui d’une femme forte qui lutte contre le romantisme, en raison des circonstances de son union. Lors des épreuves, elle montre un tempérament de guerrière et nous avons envie qu’elle sorte victorieuse des obstacles qu’elle rencontre. Mais lorsqu’une vengeance la vise, elle ne peut s’en sortir seule.

J’ai passé un bon moment avec Lucile de Nantes, cependant, je pense qu’il aurait été encore meilleur si j’avais lu le premier tome.

Je remercie sincèrement Marie-Jeanne et Clarisse des Éditions Presses de la Cité pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s