Délit mineur, Chantal Forêt

Délit mineur

Chantal Forêt

Editions Christine Bonneton

Quatrième de couverture

Écrivain célèbre, brillant animateur d’une émission de télévision consacrée à la littérature, critique redouté, Romain Favart, la quarantaine, est considéré comme une sommité du monde des Lettres jusqu’au jour où son passé le rattrape : courriers anonymes, rumeur qui circule en sourdine dans le milieu littéraire… Romain Favart, un menteur, un imposteur ? Autour de lui le doute s’installe, l’étau se resserre, les preuves s’accumulent. Qui a pu découvrir son secret ? Mais surtout, qui est-il vraiment ? Que reste-t-il de son identité profonde quand, après des années de mensonge, la vérité éclate aux yeux du public et des proches ?Tel un personnage de roman, peut-être n’existe-t-il qu’à travers cette troisième personne du singulier par laquelle l’écrivain réinvente parfois sa propre vie ? 

Si, dans le tourbillon médiatique qui a dévoilé l’affaire, agité le scandale, la société, oublieuse, est prête à le pardonner aussi vite qu’elle l’a condamné, en sera-t-il de même pour ceux qui l’ont aimé ? 

L’auteure

Originaire de l’Allier, Chantal Forêt vit à Ceyrat, dans le Puy-de-Dôme. Elle a travaillé dans le domaine de la formation pour adultes et l’animation culturelle, avant de se consacrer à l’écriture. Qui-vive, son premier roman, a obtenu le Prix National Lion’s de littérature 2012. Les éditions de L’archipel ont publié L’heure du thé (2013) et Pierre Noire (2015). Elle est lauréate du Prix Agir 2019 avec son dernier roman La Passagère (Marivole éditions 2018).

Mon avis

Romain est animateur d’une émission consacrée à la littérature, il est un critique autant adulé que redouté. Il est également écrivain : il a publié un roman, qui a lancé sa carrière, puis il n’a plus écrit que des essais. Son nom est réputé dans le milieu littéraire. Mais un jour de janvier 2014, il est tendu pendant l’enregistrement de son émission. Il est perturbé par un courrier qu’il a reçu : l’enveloppe ne contenait pas de lettre, juste la dernière page de son roman « Délit mineur ». Au bout de quelques jours, son mal de dos s’estompe au même rythme que son inquiétude : ce n’est qu’un brouillon vieux de vingt-cinq ans. Quelques semaines plus tard, le passé se rappelle à lui, par le biais d’un mail. Puis des rumeurs commencent à se répandre. Romain se sent acculé, mais il refuse de se rendre.

L’homme de lettres s’enferre dans les mensonges. Mais qui a pu découvrir son secret ? Quelles preuves existent de ce qu’il a fait ? Le récit alterne entre les faits de 2014 et ceux de 1991. Le présent relate l’emballement médiatique, les doutes de l’entourage de Romain, sa lutte pour ne pas être démasqué, sa manière d’appréhender les évènements et ses sentiments au sujet de ce qu’il a fait. Le passé révèle son délit et les circonstances qui l’ont permis.

Délit mineur est l’autopsie d’une identité qui est fondée sur une imposture. Il pose de nombreuses questions : le mensonge de Romain efface-t-il tout ce qu’il a construit ensuite ? Et nous, aurions-nous résisté ? Ce roman décrit, également, les réactions de l’entourage, qui découvre la tromperie, et celles de Romain lorsque les soupçons l’encerclent. Il est une plongée dans la vie d’un écrivain et des moments sont savoureux : les allusions à certaines personnalités ne manquent pas de piment. Nous avons la sensation de pénétrer dans l’intimité et dans l’univers des écrivains. J’ai aimé cette invitation dans ce monde fascinant. Le suspense est très grand au sujet de la menace. Qui se cache derrière ces envois ? Que sait vraiment cette personne ? Comment Romain a pu perpétrer cette duperie ? Quelles sont les preuves qui l’accablent et comment ont-elles été découvertes ? Peut-il être pardonné ?

J’ai adoré ce suspense psychologique au sujet d’un engrenage qui dévaste plusieurs vies.

Je remercie sincèrement Hélène des Editions Christine Bonneton pour ce service presse.

De la même auteure

La passagère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s