Le secret de la Truyère, Sylvie et Claire Baron

Le secret de la Truyère

Sylvie et Claire Baron

Éditions de Borée

Collection Terre de Poche

Quatrième de couverture

Illustratrice de livres pour enfants, Anne vit paisiblement à Paris avec son mari Franck et son fils Julien. Pourtant, son quotidien est bouleversé par une multiplication d’incidents de plus en plus inquiétants qui mettent sa vie en danger. Sur les conseils de son époux, Anne part se reposer chez ses beaux-parents, en Auvergne. Mais les mésaventures la poursuivent alors que son entourage commence à croire que tout cela est le fruit de son imagination. Parviendra-t-elle à échapper à la folie et à découvrir quel terrible secret se cache dans les paysages merveilleux de la Truyère entre Planèze et Aubrac ?

Mon avis

Anne, une illustratrice de livres pour enfants, n’en peut plus. Des incidents effrayants se succèdent et personne ne la croit. Elle a, par exemple, trouvé un gros rat mort (sa phobie) à la place de ses peintures. Lorsque ses invités se sont rendus dans son atelier, pendant qu’elle se réfugiait au salon, l’animal avait disparu. Sa santé mentale est remise en cause. Son mari est inquiet et souhaite qu’elle se repose. Il lui suggère de passer quelques jours, dans sa belle-famille. Or, la série se poursuit, en Auvergne.

Anne est-elle folle ? Est-ce une manipulation de son mari pour obtenir le divorce et la garde de leur fils ? Sa belle-mère, qui était à Paris, au moment des premiers événements, la déteste-t-elle à ce point ? La coupable pourrait être, également, Marjorie, la maîtresse de Franck. Elle a aussi été invitée, avec son époux, à séjourner chez Simone et Jacques. Ou cela pourrait être… je m’arrête, la liste des suspects est longue. Ce n’est que dans les dernières pages que l’énigme est résolue.

Anne se sent démunie, face aux attaques qu’elle affronte. Alors que sa vie est en danger, comme le prouve la noyade à laquelle elle a échappé, elle ne rencontre que méfiance au sujet de ses mésaventures. Franck avait prévenu son entourage : Anne semble être victime de paranoïa et d’hallucinations. Alors que les évènements dramatiques s’enchaînent, l’hostilité grandit autour de la jeune femme. Elle est déterminée à prouver qu’elle est victime d’une machination. L’est-elle réellement ?

Pauvre Anne. Seule en milieu inhospitalier. J’ai été particulièrement sensible au portrait de Simone, sa belle-mère. Elle ressemble tant à la mienne… De ce fait, ses piques incessantes, son mépris envers sa bru et le soutien indéfectible de son fils, Franck, m’ont paru très réalistes. Son cadet est plus lucide et ces situations l’exaspèrent. Il a d’autres préoccupations que sa belle-sœur qu’il considère comme une « chochotte » : la belle Fiona n’attend que lui. Marjorie et Michel, quant à eux, sont très moqueurs. Le suspense réside dans la psychologie des personnages. Tous ont une attitude agressive envers Anne, mais personne n’a, apparemment, de raisons de jouer à ce jeu dangereux. Les cartes sont redistribuées, lorsque la situation dérape de manière tragique.

J’ai adoré ce suspense domestique. La peur pour Anne, puis pour Julien, son fils, l’envie de résoudre ce puzzle qui m’a fait douter de tous, la tension qui semble resserrer sa toile autour de nous, ont fait que j’ai dévoré ce roman, en m’arrêtant, parfois, pour tenter d’assembler les pièces. Comme à chaque fois, avec Sylvie Baron… je n’ai pas réussi et j’ai applaudi la chute.

Le secret de la Truyère a été réédité. Il est, en réalité le second roman de Sylvie Baron. Il avait été écrit à quatre mains, avec sa fille Claire.

Je remercie sincèrement Virginie des Éditions de Borée pour ce service presse.

D’autres livres de Sylvie Baron

Impasse des demoiselles

Un coin de parapluie

Un été à Rochegonde

Terminus Garabit

Le Cercle des derniers libraires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s