Une certaine idée du paradis, Elisabeth Segard

Une certaine idée du paradis

Elisabeth Segard

Éditions Calmann-Lévy

Collection Territoires

Quatrième de couverture

Petits meurtres sournois dans la campagne tourangelle
  
Chacun a son idée du paradis dans la charmante bourgade de Mouy-sur-Loire en Touraine. Madame le maire, d’abord, qui se bat pour faire de sa commune un territoire attractif. L’abbé Marcel, qui parvient à remplir son église, quitte à user d’astuces peu orthodoxes. Violette Laguille, vieille dame très discrète – pour faire oublier, peut-être, un passé trop flamboyant. Et aussi sa voisine, Nathalie, une citadine venue s’installer dans ce beau village pour y ouvrir un gîte alternatif et offrir des stages de pleine conscience.
Très vite cependant, la «  Parisienne  » tape sur les nerfs des habitants. Au point que quelqu’un finit par lui taper un bon coup sur la tête.
Mêlée malgré à elle à cette affaire qui met la gendarmerie sur les dents, Violette va devoir, à ses risques et périls, prendre l’enquête en main…

Mon avis

Mouy-sur-Loire est un village de 1504 habitants. Il est situé en Touraine. C’est un lieu très vivant, grâce aux artisans et aux commerces qui y sont implantés. Lorsqu’une Parisienne s’y installe, elle ne passe pas inaperçue. Nathalie a acheté la Verronnerie pour y créer un gîte et proposer des stages, en lien avec la nature. Elle semble désireuse de faire travailler les locaux, que ce soit pour les aménagements qu’elle doit effectuer ou pour les produits nécessaires à son projet. Pourtant, elle semble excéder les villageois. A tel point, qu’un d’entre eux décide de la faire taire.

Violette habite depuis plusieurs décennies à Mouy-sur-Loire. C’est une vieille dame très discrète, qui a eu une vie bien remplie, qu’elle préfère garder secrète. Jusqu’à maintenant, elle ne s’est pas mêlée à ses voisins. Les choses changent quand les évènements ont des répercussions sur son quotidien. En effet, elle a besoin des services du principal accusé. Aussi, elle décide de mener l’enquête.

Alors que les drames s’accumulent dans ce village, d’ordinaire paisible, Madame la maire, Claudine Imbert se bat pour qu’il garde son attractivité, en prenant soin de ne pas dénaturer l’environnement. Elle est très impliquée dans son mandat et elle doit, malheureusement, affronter des problèmes à la chaîne. Même la Procession annuelle de Saint-Roch est remise en cause, alors que c’est elle qui permet aux commerçants de vivre le reste de l’année.

Une certaine idée du paradis décrit la vie d’une petite cité, vue par ses habitants : le plaisir de vivre ensemble, les amitiés, mais aussi les mesquineries, les remarques, les jugements et la concurrence. Mais qui s’en est pris à Nathalie ? Le coupable s’exprime, sans révéler son identité. A ce propos, je me suis faite avoir en beauté. J’étais si sûre de moi, j’avais même réussi à me persuader qu’il avait été nommé. 1-0 pour Elisabeth Segard.

Il y a énormément d’humour, dans ce roman. Celui-ci est présent jusque dans les notes de l’auteure et, sincèrement, j’ai eu des éclats de rire, à des moments impromptus.

Conclusion

La couverture reprend des éléments importants de l’histoire, elle en est la vitrine. Je n’avais pas regardé les détails, avant ma lecture. Aussi, j’ai commencé Une certaine idée du paradis avec quelques a priori. Je pensais que c’était un feel-good, un genre qui ne fonctionne pas souvent sur moi. En réalité, je me trompais. Ma deuxième erreur est que, contrairement à ce que je croyais, j’ai adoré ce roman. Ce polar du terroir est un régal. J’aimerais énormément retrouver Violette, dans une nouvelle enquête, tant j’ai aimé cette histoire, remplie d’humour, d’intrigues et de relations humaines.

Je remercie sincèrement Adeline des Éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s