Moins 18°, Stefan Ahnhem

Moins 18°

Stefan Ahnhem

Éditions Albin Michel

Quatrième de couverture

Après une course folle, une BMW plonge dans les eaux de la gare maritime  d’Helsingborg. Quelques heures plus tard l’identité du passager défraie la chronique : Peter Brise, star nationale des technologies de l’information, était promis à un avenir florissant.
Que s’est-il passé ?
Et pourquoi, comme l’autopsie va le révéler, la victime était-elle déjà morte lors de l’accident, son corps congelé depuis deux mois à – 18° ?
Après le succès international de Hors Cadre(prix Crimetime Specsavers en Suède), et de La neuvième tombe, Stefan Anhem, star du thriller suédois, fait monter d’un cran la pression au fil d’une enquête dopée à l’adrénaline, reflet d’un paysage nordique aussi sombre qu’inédit.

Mon avis

J’avais lu Hors cadre en 2016 et j’ai lu La neuvième tombe, il y a peu. Dans les trois livres, on retrouve des personnages récurrents. Cependant, ils peuvent se lire indépendamment : les enquêtes diffèrent et Stefan Ahnhem rappelle les éléments importants au sujet de la vie privée des protagonistes. Entre mes lectures des deux premiers tomes, il s’est passé quatre ans et j’avais oublié beaucoup de détails. Cela ne m’a pas empêché d’adorer toute la série et ce serait dommage de vous priver de ce plaisir.

En Suède, Astrid Tuvesson, chef de la police, est témoin d’un suicide : après une course folle de plusieurs kilomètres, une voiture plonge dans les eaux de l’ancienne gare maritime d’Helsinborg. Le conducteur est Peter Brise, un homme qui a fait fortune dans l’informatique. Mais l’autopsie révèle que la victime est morte, depuis deux mois : son corps a été congelé. Comment expliquer qu’un mort ait pu conduire et maîtriser le véhicule ? Fabian Risk comprend très vite que les millionnaires des environs sont en danger. Au Danemark, Dunja est confronté à des meurtres sordides de SDF. Elle sait que les crimes sont filmés. Bien qu’elle ne soit plus enquêtrice, elle est déterminée à arrêter cette vague mortuaire.

La vie personnelle de Fabian le fait souffrir, sa femme s’est éloignée de lui en raison des nombreuses absences dues à son métier. Il aimerait lui consacrer du temps, pour éviter qu’elle ne le quitte. Depuis les drames que sa famille a vécus, deux ans plus tôt, il essaie, également, d’être plus présent pour ses enfants. Hélas, l’urgence qui est l’essence de son travail, le rattrape et il ne peut tenir ses promesses. Son fils, sa fille et son épouse expriment leur malaise, en prenant des risques. Réagira-t-il avant qu’il ne soit trop tard ?

Alors que Dunja Hougaard est confrontée à ce que les nouvelles technologies ont d’immonde, elle a les mains liées par sa hiérarchie. Certaines scènes sont glaçantes et elles sont, pourtant, révélatrices de notre société. Mais pour quelle raison se rend-elle en Suède ?

Des témoins fiables ont vu Peter Brise, alors qu’il était déjà décédé. Comment est-ce possible ? Un plan est établi pour confondre le meurtrier, mais celui-ci a plusieurs coups d’avance et les policiers suédois tombent dans un piège. Les disparitions s’enchaînent. A partir de ce moment-là, je me suis laissé porter, car il était impossible pour moi d’anticiper les rebondissements nombreux et ahurissants. Je me suis exclamée à de multiples reprises que je m’étais complètement trompée, que je ne comprenais plus comment il était possible que les évènements se produisent, j’ai même cru que je devenais folle 😂. Je ne savais plus quel était le chemin pour défaire les nœuds de mon cerveau, mais heureusement pour mon état mental, à la fin, l’auteur a dévoilé tous les fils de sa toile machiavélique. Un coup de théâtre laisse présager une suite, pour mon plus grand plaisir.

J’ai adoré ce suspense addictif, au scénario superbement ficelé, mais depuis, je me méfie des congélateurs et des smileys.😀

Je remercie sincèrement les Éditions Albin Michel pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s