Un enfant à tout prix, Pascale Rault-Delmas

Un enfant à tout prix

Pascale Rault-Delmas

Éditions Charleston

Quatrième de couverture

Hôtesse sur le Concorde, Isabelle est libre comme l’air, volant de pays exotiques en amants de passage. Lorsqu’elle rencontre le bel Andrew sur un Paris-New York, elle pense avoir enfin trouvé l’homme de sa vie. Au point d’essayer de lui faire un enfant, puisqu’il en rêve.

Mais alors que le désir de maternité s’éveille peu à peu en elle, sa relation avec Andrew se dégrade. Si seulement elle arrivait à tomber enceinte, cela résoudrait tout, mais son corps s’y refuse. Il lui faudrait un enfant. Un enfant à tout prix…

Dans ce roman au rythme entêtant, Pascale Rault-Delmas explore, loin des clichés, les espoirs et blessures du désir d’enfant… jusqu’à l’obsession.

Mon avis

Isabelle est hôtesse de l’air et elle adore son métier. Lors d’un vol sur le Concorde, elle rencontre Andrew et c’est l’amour fou. La jeune femme est épanouie dans sa vie professionnelle et affective. Grâce à elle, son compagnon a percé le secret concernant ses origines et a rencontré une partie de sa famille qu’il ne connaissait pas. Cette réconciliation avec le passé éveille en lui des désirs de paternité, qu’au début, Isabelle ne partage pas. Mais, au fil du temps, elle flirte avec cette idée. Cependant, son corps s’y refuse, cela fait des années qu’elle n’a plus de menstruations : commence alors pour elle, le parcours si difficile de la procréation médicalement assistée. Pour elle, car Andrew reste à distance des examens. Elle consulte le médecin qui a mis au monde, Amandine, le premier bébé né, en France, après une fécondation in vitro. Ceux qui sont passés par le chemin des prises de température, de la PMA, etc, savent les dégâts que cela peut provoquer dans un couple. Hélas, Andrew et Isabelle n’échappent pas aux tensions.

Le destin d’Isabelle s’entremêle avec ceux d’autres femmes. Pascale Rault-Delmas évoque d’autres parcours de maternité. Elle parle de ces grossesses que les médecins appellent précieuses (j’avais répondu à mon généraliste qu’elles l’étaient toutes). Elle décrit le choix ou le refus de l’adoption, tout en dénonçant les trafics qui avaient lieu, au début des années 80, période à laquelle se passe le roman. Elle n’oublie pas les grossesses non désirées, ni les couples qui ont un enfant quand ils le décident. Elle donne la parole à toutes les femmes, mais aussi aux hommes, au sujet du rapport au désir d’enfant. Tous les personnages féminins du roman m’ont touchée. Ces femmes n’ont pas le même parcours, elles ont des attentes parfois dissemblables, elles ont un rapport à la maternité différent et l’auteure leur exprime le même respect.

Et puis, il y a les bébés. Ceux désirés, ceux voulus à tout prix et ceux qui n’ont pas été désirés. J’ai été très émue par les différents départs dans la vie. Dans ce roman qui traite de la maternité, avec ses bonheurs, ses drames, ses joies et ses renoncements, ce sont bien ces êtres innocents qui sont l’essence de l’histoire.

J’ai adoré Un enfant à tout prix, qui m’a renvoyée à mon histoire. Je suis un mélange de plusieurs personnages et j’ai aimé que l’auteure traite ce sujet dont on ne parle qu’avec pudeur… quand on en parle, puisque très souvent, on le cache. Certains drames, que je n’ai pas vécus, m’ont énormément touchée. Mais j’ai aussi beaucoup souri. Je pense que ce livre parlera à tout le monde : il s’adresse aux hommes, aux femmes, aux enfants que nous avons été, à ceux qui ont le désir d’enfants, à ceux qui n’en veulent pas, à ceux qui sont parents et à ceux qui aimeraient l’être. Enfin, Pascale Rault-Delmas montre la souffrance qu’engendrent la PMA et les phrases maladroites de l’entourage. Je profite de cette chronique pour indiquer celle qui m’énervait le plus : « Arrête d’y penser et ça marchera. » 😡Comment ne pas y penser, quand vous devez faire une piqûre, tous les soirs, et une prise de sang, tous les matins ? 🤔

Je remercie sincèrement les Éditions Charleston et l’agence Gilles Paris pour ce service presse.

De la même auteure

La Compagnie des livres

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s