Et les vivants autour, Barbara Abel

Et les vivants autour

Barbara Abel

Éditions Belfond

Quatrième de couverture

Après Je sais pas et Je t’aime, le nouveau thriller de Barbara Abel dissèque à la perfection la psychologie et les émotions en montagnes russes des personnages qui gravitent autour du corps de Jeanne, inerte et si présent à la fois.

Voilà quatre ans que l’ombre de Jeanne plane sur eux.

Comme s’ils n’avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu’elle était morte pour de faux.

Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…

L’auteure

Née en 1969, Barbara Abel vit à Bruxelles, où elle se consacre à l’écriture. Pour son premier roman, L’Instinct maternel (Le Masque, 2002), elle a reçu le prix du Roman policier du festival de Cognac. Aujourd’hui, ses livres sont adaptés à la télévision, au cinéma, et traduits dans plusieurs langues. Et les vivants autour est son treizième roman.

Mon avis

Cela fait quatre ans que Jeanne, âgée de vingt-neuf ans, est dans le coma. Depuis quatre ans, son corps ne réagit plus et les médecins préconisent l’arrêt des soins. Aussi, lorsque le docteur Goossens demande à s’entretenir avec Jérôme, son conjoint, et avec Micheline et Gilbert, ses parents, ils devinent l’objectif du rendez-vous. Or, ce que leur annonce le médecin dépasse l’entendement : c’est un cataclysme qui leur tombe sur la tête. Après la stupéfaction initiale, les volontés s’opposent et la famille se déchire. C’est à ce moment-là que les vraies personnalités se révèlent et que le passé émerge.

Les personnages ressemblent aux personnes que nous pouvons rencontrer tous les jours. Gilbert est un chef d’entreprise, qui n’existe que par son travail. Sa femme, Micheline, est effacée ; elle a consacré sa vie à l’éducation de ses deux filles. Jérôme vivait le grand amour avec Jeanne, avant son accident. Charlotte, la sœur de la victime, fait des projets d’avenir avec Guillaume et ils essaient d’être parents. Mais comme tout le monde, tous ont des secrets et ne souhaitent pas qu’ils soient dévoilés. Ils ont mis leur existence en suspens depuis quatre ans. C’est long, lorsque l’espoir est ténu. Au milieu de tous les mensonges, le thème principal est la vie : la vie par-dessus tout, la vie en dépit de tout. La famille est confrontée à un dilemme déchirant. Donner la vie, maintenir en vie, reprendre la vie, sacrifier la vie. Et les vivants autour

Alors que les évènements s’enchaînent, chacun pense à ce que cela va changer pour lui. Bien que les sujets soient graves et poussent à la réflexion, ce livre est avant tout un thriller psychologique, avec des rebondissements, des trahisons et des secrets… certains sont avouables, d’autres non, il faut absolument les protéger. Et s’ils étaient déjà découverts ?

J’ai énormément aimé Et les vivants autour. J’aurais juste aimé que le roman comporte quelques pages de plus sur « l’après ».

Je remercie sincèrement les Éditions Belfond et NetgalleyFrance pour ce service presse.

3 commentaires

  1. C’est le livre que je lisais quand mon papa s’est endormi pour toujours, Lieutenant Complice. Barbara Abel a le chic pour nous faire tourner chèvre. 😜😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s