La première amie, Geneviève Senger

La Première Amie

Geneviève Senger

Éditions Presses de la Cité

Terres de France

Quatrième de couverture

Inséparables depuis leur enfance d’orphelines, malgré leurs tempéraments opposés, leurs choix de vie, ou leurs maris. Eve, la sage, est depuis toujours fascinée, attirée comme un aimant, par la magnétique Sarah. Leur amitié si particulière, grandie au fil de l’eau d’un canal de l’Est, intrigue tous leurs proches. Une tragédie et un secret scelleront leur destin pour toujours…

Il y a des êtres faits de pure beauté. Telle Sarah, l’amie magnétique, avec laquelle Eve a tissé une relation exclusive, singulière, grandie au fil des eaux d’un canal. Jusqu’à leurs vingt ans et le drame qui a atomisé leurs vies. Dix ans plus tard, Eve, la discrète, a quitté le bruit du monde, son mari, une situation enviable pour une existence solitaire dans sa maison d’écluse, ponctuée des visites du « confident » Oscar… D’entre les souvenirs surgissent toujours Sarah et la fille adorée de celle-ci, morte tragiquement à l’âge de quatre ans. Eve a-t-elle une part de responsabilité dans  ce drame ?

En héritant des carnets intimes de sa mère, la jeune femme saura-t-elle découvrir la vérité, quelle qu’elle soit ? Et la surmonter ?

Une vérité sans doute aussi profonde et mystérieuse que les eaux du canal…

Mon avis

Depuis cinq ans, Eve vit seule, dans une petite maison, au bord de l’écluse, avec ses trois poules. Ses seuls contacts humains ont lieu le lundi. C’est le jour de visite de son psychologue, Oscar. C’est aussi sa sortie hebdomadaire à la supérette. Hélas, la caissière ne lui parle pas. Elle vit recluse depuis le drame, celui qui a emporté Zélie. Elle était l’enfant de Sarah, la cousine de Eve, et avait cinq ans. 

Les deux parentes ne se sont connues qu’à l’adolescence. Orphelines toutes les deux, elles ont été accueillies par leur tante. Immédiatement, un lien très fort les a unies. C’est une relation exclusive, ponctuée de séparations et de retrouvailles, de forte complicité et de déchirements. Au sein de leur entourage, leur amitié provoque envie, exaspération et questionnements.

A l’aube de ses trente ans, Eve déroule son histoire, depuis la mort de ses parents, quand elle avait quinze ans. Elle ne se souvient pas de sa vie d’avant, le choc du deuil a provoqué une amnésie. Le récit est une alternance entre les évènements avant la mort de Zélie, dix ans auparavant, et de la vie d’ermite d’Eve. Les deux périodes sont reliées par le canal, qui est un élément essentiel du roman : il est un personnage à part entière. Il est entouré de la berge sur laquelle se rendent les deux cousines, et celle qu’elles n’approchent pas. Il est réel. Il est aussi un symbole, opaque, qui sépare deux existences.

Il est difficile pour Eve de se confier. Elle se sent responsable du décès de Zélie. Son récit est énigmatique, nous ne connaissons qu’à la fin, les circonstances de la disparition de la petite fille. 

Sa relation avec Sarah est, elle aussi, très intrigante. Elle est fascinante et indéchiffrable, elle donne la sensation d’être sur le fil. Les deux femmes sont mariées et leurs époux tiennent une place secondaire dans leur cœur. Ils apportent une respectabilité.

La Première Amie est composée de mystères, créant un suspense romanesque très fort. Il est aussi une alternance de gestes passionnels et de choix raisonnables, de mémoire et d’oubli. Les sujets de réflexion et de questionnements sont nombreux et toutes les réponses sont apportées à la fin. Certaines révélations ont changé ma perception des événements. J’ai été très troublée de constater que lorsque le voile est levé sur certains évènements, la réalité se transforme.

J’ai adoré ce roman énigmatique, à l’atmosphère captivante et mystérieuse.

Je remercie sincèrement Clarisse et Marie-Jeanne des Éditions Presses de la Cité pour ce service presse.

De la même auteure

L’or de Salomé

L’air de l’espoir

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s