Les lendemains, Mélissa Da Costa

Les lendemains

Mélissa Da Costa

Éditions Albin Michel

Quatrième de couverture

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi.

Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir. 

Dans ce roman plein de courage et d’émotion, Mélissa da Costa nous invite à ouvrir grand nos yeux, nos sens et notre cœur. Un formidable hymne à la nature qui nous réconcilie avec la vie.

Mon avis

Deux heures, il a suffi de deux heures pour que la vie d’Amande soit détruite. Deux heures, pendant lesquelles la vie lui semblait belle.

Elle quitte Lyon et loue une maison en Auvergne, sans l’avoir visitée. Elle compte les soleils en apercevant les rayons qui percent à travers les volets clos. Mais un jour, un papillon entre dans le logement. Il amène un peu de vie. Puis, c’est un chat qui force le passage. Et enfin, la nature qui tente de l’apprivoiser.

Cela ne se passe pas en jour. C’est justement une des grandes qualités de ce roman : Mélissa Da Costa ne va pas trop vite, elle ne nie pas la souffrance d’Amande, elle la respecte. Elle ne triche pas, même si elle emporte Amande sur la voie de la résilience, elle ne fait pas croire qu’elle oubliera et ne souffrira plus. Les sentiments et les émotions sont d’une incroyable justesse. Amande souffre et on souffre avec elle, mais l’espoir s’infiltre. Nous n’attendons pas qu’elle se reconstruise, mais qu’elle suive son chemin, avec cette douleur ancrée qui ne s’effacera pas, mais qu’on espère qu’elle apprivoisera, qui fait partie d’elle. Laisser partir…

Chaque lendemain est un jour gagné, chaque pas est important. Amande met les siens dans ceux de l’ancienne propriétaire de la maison, de qui elle a trouvé des carnets. Grâce aux notes qui les composent, elle redonne vie au jardin en friche et, par ce biais, à elle-même. Les deux femmes ne se sont pas connues, pourtant, Madame Hugues a valeur de transmission et de guide.

Amande est aussi entourée de belles personnes, d’âges différents. Chacune la soutient à sa manière, chacune la guide vers la résilience. Leur similarité est le respect. Elles ne la brusquent pas, elles sont présentes, elles respectent son besoin de solitude et de renfermement, mais par petites touches, avec bienveillance et des petites attentions, elles la guident vers l’espoir et l’ouverture.

Conclusion

C’est un roman bouleversant. Amande a vécu un drame terrible et Les lendemains dépeint son retour vers la lumière, en douceur, grâce au contact de la nature. J’ai été très touchée que l’auteure ne brûle pas les étapes, qu’elle montre que le chemin n’est pas linéaire et que le temps de la résilience n’est pas le même pour tous. Comme dans Tout le bleu du ciel, l’émotion est présente à chaque page, que ce soit dans les larmes, le sourire ou l’émerveillement. Ce livre est empreint de respect et de sincérité. Il est magnifique.

Je remercie sincèrement Maxime des Éditions Albin Michel pour ce service presse.

De la même auteure

Tout le bleu du ciel

12 commentaires

    1. Merci à toi, Cristine.❤️

      Le sujet risque d’être difficile, même si l’auteure montre un profond respect pour la souffrance à la suite de certains drames.😉

      😘

      J'aime

  1. C’est ce que je constate ma petite Valmy ! 😂 et moi je pense au mal que tu te donnes en ce moment… oh mais nous sommes des p’tits bouts de femmes pleines de ressources !!! 😉❤❤❤

    Aimé par 1 personne

    1. Tu es adorable🥰. Oh oui, nous sommes pleine de ressources. 😀Ma puce me fait des belles déclarations pour l’aide que je lui apporte et c’est un merveilleux cadeau.❤️

      Prends bien soin de toi.
      Gros bisous.😘

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s