Aux Douceurs du temps, Véronique Chauvy

Aux Douceurs du temps

Véronique Chauvy

Éditions de Borée

France Loisirs

J’ai lu Aux Douceurs du temps dans le cadre de Top Lectrice 2019 France Loisirs. Merci au Club pour cet envoi. Ce livre est présent dans le nouveau catalogue France Loisirs.

Quatrième de couverture

Fille d’une famille modeste, Juliette hérite par hasard d’un oncle de la confiserie de celui-ci. Bien que son père lui interdise formellement d’accepter cette offre, la jeune fille de malgré tout tenter l’aventure et devient sa propre patronne. Très vite, la jeune femme se fait un nom dans le milieu des sucreries clermontoises : fruits confits et chocolats rythment désormais son quotidien. Très vite, la jeune femme se voit dans l’obligation d’embaucher. C’est ainsi qu’elle accueille dans sa vie et dans sa confiserie, Pierre, un homme dont elle tombe vite amoureuse et avec qui elle aura une fille, Agathe. Mais bientôt, Juliette s’interroge sur l’honnêteté de celui qui partage sa vie qui semble s’intéresser d’un peu trop près aux autres femmes et aux finances de la confiserie…

Mon avis

Avril 1892, Clermont-Ferrand. Juliette, employée dans une entreprise de fabrication de pâtes de fruits, hérite d’une confiserie. Le défunt est un oncle qu’elle ne connaît pas. Alors que son père lui interdit d’accepter le legs, elle décide de relever le défi.

Juliette est une femme courageuse et tenace. La boutique n’est pas en bon état, les banques ne veulent pas lui prêter d’argent, les autres confiseurs ne l’acceptent pas, dans leur cercle, car ils considèrent que ce n’est pas un métier de femme, son père lui tourne le dos, cependant, la jeune fille ouvre sa boutique. J’ai aimé sa force de caractère. En cette fin de XIXe siècle, il était attendu d’elle qu’elle vende le magasin ou qu’elle se marie et devienne l’épouse du patron. Malgré les embûches, et elles sont nombreuses, elle croit en son rêve et en elle et se donne les moyens de réussir. Grâce à sa force de travail, à sa créativité et à son audace, elle développe son entreprise.

Sa situation provoque des jalousies et des convoitises. Certains, par avidité, sont prêts à toutes les séductions et manœuvres. Juliette ne fait pas toujours les bons choix : elle plie mais ne rompt pas. Les épreuves ne l’affaiblissent que temporairement, malgré les conséquences durables de certaines. Ce roman est aussi la vie amoureuse, amicale et familiale de l’héroïne, qui est belle et aimante, et à qui je me suis attachée.

L’auteure dépeint la condition des femmes, dans un milieu d’hommes. Elle montre la lutte pour obtenir ce qu’elles ont perdu. En effet, les recherches que Juliette a menées, aidée par son ami libraire, montrent que le métier de la confiserie n’a pas toujours été un métier masculin. Pour s’imposer, Juliette renouvelle son savoir-faire, elle marie la tradition à la modernité. C’est une femme qui va toujours de l’avant et qui défend ses convictions. Elle est aussi très sensible et c’est pour cela qu’elle a des appuis fidèles et précieux. A travers elle, l’auteure relate, également, la lutte entre ceux qui veulent la séparation de l’Etat et de l’Eglise et ceux qui s’y opposent. Elle décrit un évènement qui a cristallisé les tensions, entre les deux camps, et duquel Juliette, grâce à son esprit créatif et à ses douceurs, a su tirer profit.

Aux Douceurs du temps se termine en 1920. Aussi, les personnages évoluent. Les événements historiques influent sur leur perception de la vie et leur personnalité. L’un, en particulier, a une réflexion, sur ses actes, qui a un impact fort et bouleversant sur la conclusion du livre.

Conclusion

Aux Douceurs du temps est une belle histoire de femme, forte et courageuse. Juliette s’est battue pour s’imposer dans un milieu masculin. L’auteure décrit trois décennies, en mariant la fiction et les faits historiques. Ces derniers s’inscrivent dans le quotidien des personnages.

J’ai adoré.

Couverture France Loisirs

Couverture France Loisirs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s