Là-haut les anges, Chris Roy

Là-haut les anges

Chris Roy

Auto-éditée

Quatrième de couverture

Et si les réseaux sociaux devenaient le terrain de chasse d’un tueur en série brillant et méthodique ?

Anna Santos, 15 ans, une fille sans histoire, bonne élève, rencontre pour la première fois au jardin du Luxembourg un ami avec lequel elle échange sur les réseaux depuis peu. Elle le trouve un peu plus vieux que sur sa photo de profil, mais ce n’est pas grave, se dit-elle.

Elle n’aura jamais 16 ans.

On retrouvera son corps enveloppé dans un sac poubelle au bord du périphérique, la première d’une longue série.

Le capitaine Sara Lopez a récemment intégré une brigade spécialement créée pour arrêter l’homme qui viole et tue ces adolescentes sans laisser le moindre indice.

Entre une enquête qui piétine, un collègue sex friend qui espère plus d’elle et une mère castratrice, elle se démène pour assumer sa condition de fille d’immigrés espagnols, de flic ambitieuse, de femme, d’amante.

Un thriller où l’on suit en alternance le tueur qui rédige son journal pour la postérité, et des femmes et des hommes confrontés à des questions et des constats sur notre monde d’aujourd’hui : les réseaux sociaux, la crise de l’adolescence, celle de la trentecinquaine, l’amour, le sexisme…

Découvrez un thriller glaçant et diabolique en plein cœur de Paris.

Extrait

Comme je me régale avec ces réseaux sociaux, comme il est facile de pénétrer la vie des gens ! Je pourrais y passer des heures, en devenant voyeur malgré moi. Quelle impudeur, toutes ces personnes qui s’affichent en toute impunité, sans contrainte, qui passent leurs journées à nous dire où ils se trouvent, avec qui, et si ça lol ! Seulement, je suis là, moi, et je fais mon petit marché tranquillement, je jauge, j’étudie, je dissèque, je décortique, je mange et me délecte, et puis pour finir : j’en choisis une, je la punis… ou plutôt non, je la délivre…

Hacker de cœurs d’adolescentes, je me vois comme ça.

Mon avis

Les unes après les autres, des adolescentes sont enlevées et lorsqu’elles réapparaissent, elles sont, malheureusement, mortes, après avoir été violées. Dans le même intervalle, une fillette est retrouvée vivante, ainsi qu’une adolescente. Le mode opératoire est différent. La Police n’arrive pas à déterminer si ces affaires sont liées aux autres.

En parallèle de l’enquête, nous avons accès au journal intime du tueur et entrons dans son esprit dérangé. C’est glaçant. Il décrit le mode de recrutement de ses victimes : il crée des faux profils sur Facebook. C’est effarant de constater la facilité avec laquelle il attrape les adolescentes, dans ses filets. Une des kidnappées relate, en temps réel, de quelle manière, elle rencontre son ravisseur, ce qu’il lui fait subir et son récit recoupe les investigations policières. Malgré des parents présents et prudents, elle a échappé à leur vigilance. L’auteure montre les dangers des réseaux sociaux sur les jeunes, qui les maîtrisent plus que nous, qui sont à la recherche de popularité et ne se méfient pas. C’est un véritable cri d’alerte.

La brigade, créée spécialement pour traquer l’individu, est dirigée par Sara et Stan, un duo très attachant et très complice. Malgré leur formation et leur expérience, ils sont dépassés. Plusieurs suspects sont en garde à vue, mais ni eux, ni nous, n’avons des certitudes. Pendant ce temps, des adolescentes sont enlevées… Sara et Stan sont sur les dents, cette affaire les dévore, ils savent qu’il y a urgence.

Le fait de mêler les trois voix à l’intrigue augmente le suspense et l’effarement provoqué par le danger d’Internet pour nos enfants. Bien sûr, Chris Roy ne rejette pas la toile, mais son thriller est une mise en garde.

Le suspense est très bien mené. La conclusion m’a abasourdie et je ne l’avais, absolument, pas envisagée. La tension est très forte, l’histoire obsédante et l’écriture addictive. J’ai adoré Là-haut les anges.

Je remercie sincèrement Chris Roy pour ce service presse et pour sa patience.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s