Les patients du docteur Garcia, Almudena Grandes

Les patients du docteur Garcia

Almudena Grandes

Éditions JC Lattès

Quatrième de couverture

Après la victoire de Franco, le docteur Guillermo García Medina continue de vivre à Madrid sous une fausse identité. Les papiers qui lui ont permis d’éviter le peloton d’exécution lui ont été fournis par son meilleur ami, Manuel Arroyo Benítez, un diplomate républicain à qui il a sauvé la vie en 1937.

En septembre 1946, Manuel revient d’exil avec une dangereuse mission  :   infiltrer une organisation clandestine d’évasion de criminels nazis, dirigée depuis le quartier d’Argüelles par Clara Stauffer, qui est à la fois allemande et espagnole, nazie et phalangiste.

Alors que le docteur García se laisse recruter par Manuel, le nom d’un autre Espagnol croise le destin des deux amis. Adrián Gallardo Ortega, qui a eu son heure de gloire comme boxeur professionnel avant de s’enrôler dans la División Azul, survit péniblement en Allemagne. Ce dernier ne sait pas encore que quelqu’un souhaite prendre son identité pour fuir dans l’Argentine de Perón.

Mon avis

Nous suivons le destin de plusieurs personnages, tous reliés par l’Espagne franquiste : certains la combattent, d’autres la vénèrent. Le docteur Garcia est Républicain. Son amie, Ampero, se cache chez lui et est phalangiste. La phalange espagnole s’inspire du fascisme. Les liens de l’enfance, sont-ils plus forts que l’idéologie ?

Guillermo Garcia sauve la vie de Manuel Arroyo Benítez, grâce aux premières transfusions sans donneur présent. C’est le début d’une grande amitié qui les unit dans un combat extrêmement dangereux contre les nazis qui trouvent refuge en Espagne et en Argentine. Ils infiltrent une organisation clandestine d’évasion de criminels nazis, au risque de leur vie. Mené par Clara Stauffer, ce réseau bénéficie du soutien de Franco.

C’est un livre qui requiert une grande attention. Les personnages sont très nombreux, ils sont plusieurs à changer de patronyme, et même, à prendre le nom d’un autre protagoniste. J’ai utilisé régulièrement la liste, très utile, des personnages, classés chronologiquement par ordre d’apparition de la page 670. L’auteure indique lorsque ce sont des personnes ayant réellement existé. De plus, ce roman est extrêmement documenté et se déroule à une époque obscure et nébuleuse.

J’ai souvent pensé que l’Histoire de l’Espagne, sous Franco, était difficile à comprendre. Ce livre est très complet et montre les ramifications de la vie sous la dictature. Il décrit aussi le soutien reçu par les criminels de guerre et la position de l’Occident après la mise à jour du fonctionnement des exfiltrations vers l’Argentine. Les grands criminels profitent d’une très grande hospitalité de la part de Perón . Leur organisation est parfaitement rodée et dès leurs premiers pas sur le sol argentin, ils ne manquent de rien, grâce à une solidarité au profit des nouveaux arrivés. Manuel et Guillermo risquent la mort afin qu’ils soient jugés. Que reste-t-il des enquêtes ? Combien de nazis n’ont jamais été punis ? Des faits réels sont mêlés à la fiction et c’est la réalité qui est la plus glaçante. Certains des crimes commis au nom du nazisme et du fascisme sont relatés. 

J’ai découvert, à la fin, que Les patients du docteur Garcia s’inscrit dans une grande œuvre en plusieurs opus. Celui-ci est le quatrième et relate la période de 1947 à 1977. Si je ne l’avais pas lu dans les notes de l’auteure, je ne l’aurais pas deviné, ce livre peut se lire seul. En ce qui me concerne, j’ai déjà mis les tomes précédents dans mon panier de commande.

Conclusion

Les patients du docteur Garcia est une fresque historique passionnante, très dense et fournie, qui permet d’appréhender cette période noire de l’Espagne d’après-guerre. Les événements décrits ont une répercussion sur l’Occident, partagé entre deux ennemis, et l’auteure décrit les conséquences des choix qui ont été faits. C’est un livre révoltant et riche, à la fois, aussi bien dans les faits historiques que dans ceux imaginés par Almudena Grandes. Le fait que le récit soit romancé créé un attachement aux personnages et entraîne une peur à leur sujet ainsi que de l’émotion.

La lecture est parfois exigeante en raison des informations multiples, cependant, c’est un magnifique roman que j’ai quitté avec regret.

Je remercie sincèrement Élise des Éditions JC Lattès pour ce service presse.

4 commentaires

  1. Comme cela doit être passionnant à lire. Sauf ces changements d’identités, aïe pour mon cerveau. 🙃
    J’irai découvrir.
    De cette période j’ai lu L’hiver des enfants volés de Maurice Gouiran et du même auteur en attente Franco est mort jeudi. Pour le premier livre l’histoire de tous ces enfants volés et mis dans des familles riches et franquistes avec l’aide d’orphelinats catholiques. J’ai découvert l’auteur et une recherche quasiment historique sur un ajout de fiction. Maurice Gouiran se documente et ne laisse rien au hasard. Je te le conseille. J’ai fait personnellement des recherches et des trains sur base également du plan Lebensborn instauré par Hitler, les deux se rejoignant dans ces monstrueuses idéologies et suis arrivée jusqu’en Belgique.
    Bonne fin de soirée. Geneviève

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi, j’ai ajouté L’hiver des enfants volés, dans ma liste d’envies. Je ne connaissais pas cet auteur et tu m’as donné envie de découvrir sa bibliographie.
      Je lis beaucoup de livres sur cette période, mais je n’en ai encore pas lu beaucoup, se déroulant en Espagne. J’avais été très touchée par Je suis un des leurs de David Ruiz Martin :
      https://valmyvoyoulit.com/2019/05/30/je-suis-un-des-leurs-david-ruiz-martin/

      Au sujet du roman Les patients du docteur Garcia, la liste à la fin du livre, est très utile, surtout au début, pour s’y retrouver dans les personnages. C’est une lecture qui demande beaucoup d’attention, mais qui est passionnante.

      Bon week-end.❤️

      Aimé par 1 personne

      1. Je ne fait qu’être messagère de Pierre Fayolle qui tient le blog blacknovel1.wordpress.com
        Tu tapes cette adresse et tu y arrives de suite. A toi de découvrir ce blog très bien fait. Bon samedi après-midi 😊❤️

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s