L’affaire Louise Carter, Xavier Pietri

L’affaire Louise Carter

Xavier Pietri

Éditions Slatkine & Cie

Quatrième de couverture

À Eiberlacho, il ne se passait pas grand-chose, la vie était simple. L’été s’étirait en famille, rythmé par les devoirs de vacances et les baignades le long de la Vézère. Je faisais l’expérience de perceptions nouvelles, l’épaisseur du silence, le grincement des portes, le goût du lait, la sonnerie du gros téléphone, les baisses de tension le soir, le picotement des draps en lin, et même l’eau du bain qui ne rinçait pas. C’est à la faveur de ce pas grand-chose que j’ai découvert et appris plus que partout ailleurs.

Après des années à l’étranger, Tristan revient en Corrèze avec  ses deux filles pour un dernier été à Eiberlacho, la maison de famille qu’il s’est résolu à vendre. À peine arrivé, il apprend que Louise Carter l’a désigné comme exécuteur testamentaire d’une somme vertigineuse. Le problème, c’est qu’il n’a jamais entendu parler de Louise Carter.

Xavier Pietri vit à Toronto et trouve son inspiration dans la région de Brive où sa maison pourrait s’appeler Eiberlacho.

Mon avis

Avant de vendre la maison de son grand-père, dans laquelle il a passé les vacances de son enfance, Tristan y séjourne un dernier été avec ses filles adolescentes. Un homme âgé, qui a connu son aïeul, vient régulièrement le voir. A chacune de ses visites, il lui dit des choses mystérieuses sur le domaine. Selon lui, il aurait appartenu à un ordre templier.

Pendant son séjour, Tristan apprend qu’il a été désigné comme exécuteur testamentaire de Louise Carter. La somme est vertigineuse, 950 millions d’euros, le bénéficiaire est l’université de Limoges et le legs est soumis à des conditions. Il décide d’enquêter sur cette femme de qui il n’a jamais entendu parler. Ses investigations le mènent de la Corrèze à Toronto, en passant par Paris et Singapour. Les personnes qu’il rencontre ne se livrent pas facilement et chaque rencontre épaissit le mystère.

Ses recherches l’emmènent sur les traces de son grand-père qu’il n’a pas connu, alors que sa photo l’a toujours attiré. Il fait des découvertes qui pourraient faire rêver si elles n’avaient pas pour conséquence des actes malfaisants. 

L’enquête que mène Tristan est dangereuse, il est surveillé par des hauts-fonctionnaires. Les personnes qui acceptent de lui parler, ont toutes peur et prennent de grandes précautions. Un grand mystère entoure le passé de Louise Carter et sa décision de désigner Tristan comme responsable de la création d’un centre génomique. Pourquoi lui ?

Conclusion

L’affaire Louise Carter mélange les genres, je suis tentée de le qualifier de polar initiatique. En effet, l’histoire contient beaucoup de suspense et la quête de Tristan le rapproche de la nature, tout en lui apportant certains apprentissages. J’ai beaucoup aimé la fin : une image qui laisse entrevoir une conclusion qui me plaît beaucoup. Ce roman comporte beaucoup de mystérieux et lorsque le voile est levé, il donne de l’espérance. Je l’ai beaucoup aimé.

Je remercie sincèrement Marion des Éditions Slatkine & Cie pour ce service presse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s