Benzos, Noël Boudou

Benzos

Noël Boudou

Éditions Taurnada

Quatrième de couverture

Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ? Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ? Avez-vous une confiance absolue en vos proches ? Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l’étrange et l’impensable. Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

Mon avis

Qu’est-il arrivé à Nick pour qu’il ne puisse dormir sans médicaments depuis l’âge de quatorze ans ? Anxiolytiques, benzodiazépines, en quantité faramineuse sont nécessaires pour survivre au quotidien. Jusqu’au jour où il n’arrive plus à distinguer la réalité du cauchemar.

Pierre et Cath, un couple d’amis qu’il n’a pas vu depuis longtemps, viennent passer quelques jours chez lui. Entre apéros et excursions, les retrouvailles promettent d’être réjouissantes. Le problème, c’est que l’arrivée de ses proches se répète à l’infini. A chaque réveil, ce qui s’est produit la veille, se réitère, avec quelques changements. Nick sombre-t-il dans la psychose ?

Le récit est à la première personne, nous sommes dans la tête de Nick. Et comme lui, nous nageons en plein cauchemar. Quand je pensais trouver une explication, un nouveau personnage ou un nouvel élément faisaient s’effondrer mes suppositions. Même la technologie se dresse contre Nick. J’ai été obligée de me laisser porter par le texte, car je ne savais plus dans quel monde je vivais, ni ce qui était réel ou pas. C’est un livre à lire d’une traite, car il n’est possible de s’arrêter à aucun endroit, tant le climat est anxiogène et la situation incompréhensible. Plus rien n’est rationnel, la folie guette Nick et le lecteur qui veut comprendre. Mais pour cela, il faut attendre la fin.

Le style est percutant, le langage parfois cru, mais complètement adapté à la situation. La souffrance psychologique de Nick est palpable. Tout le monde veut l’aider, mais personne ne semble comprendre l’origine de sa détresse.

 Conclusion

Benzos est un livre complètement déjanté qui fait douter de tout, même de son genre : suspense psychologique ? Thriller ? Science-fiction ? Suis-je bien en train de lire ce livre ? 

Une fois encore, les Éditions Taurnada publient une histoire différente des autres et explosive. Cela devient une habitude de me faire aux nœuds au cerveau et je remercie Joël pour cela.

Un livre à dévorer d’urgence. Il sort le 14 novembre.

Sur la page Facebook Taurnada Editions, un concours est organisé pour gagner Benzos :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s