Rhapsodie italienne, Jean-Pierre Cabanes

Rhapsodie italienne
Jean-Pierre Cabanes
Éditions Albin Michel

Quatrième de couverture

Deux hommes que tout sépare vont se rencontrer sur les champs de bataille. Lorenzo, jeune et brillant officier de l’armée italienne, et Nino le Sicilien, qui s’enrôle pour échapper à la prison après avoir commis un crime d’honneur. La guerre va faire d’eux des compagnons d’armes, des frères, avant que le règne de Mussolini ne les transforme en ennemis.

Tandis que les hommes sont emportés dans le tourbillon des combats, le temps des femmes est venu. Elles vont s’engager dans la plus belle et la plus dangereuse des luttes, celle pour l’amour, l’indépendance et la liberté. Des premières heures du fascisme à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les passions politiques et les passions des amants, les haines et les ambitions s’entrecroisent violemment.

Mon avis

Sortie le 2 octobre 2019

Sur le bandeau qui accompagne le livre, il est écrit : « Si vous aimez l’Italie, si vous aimez l’histoire, le courage et la loyauté, les grandes héroïnes, CE LIVRE EST POUR VOUS. »

Cela est juste, cependant, je pense que ce sont les hommes les personnages principaux de ce roman, en particulier Lorenzo et Nino. En 1915, ils se sont engagés dans l’armée italienne. Pour tous les deux, les raisons de leur enrôlement sont liées à une femme. Ils combattent ensemble et deviennent très proches, éprouvant un très grand respect l’un envers l’autre.

C’est également dans les tranchées que Lorenzo rencontre Benito Mussolini, alors journaliste. Toute sa vie, le jeune homme restera fidèle à celui qui deviendra Le Duce. Nino, quant à lui, choisira une autre voie, il sera une figure importante de la mafia et un opposant au fascisme. Malgré leurs divergences, les deux hommes resteront des frères d’armes et n’oublieront pas ce qui les a liés.

Rhapsodie italienne est une incroyable fresque historique, qui relate la montée du fascisme, son apogée puis sa chute. A sa lecture, j’ai compris ce qui avait permis l’émergence de cette idéologie, en Italie. Elle est une conséquence directe de la Première Guerre mondiale, du sentiment de spoliation ressenti par les Arditi, des combattants d’élite italiens. Mussolini et son entourage familial et politique sont des personnages à part entière. Ce livre décrit trente ans de l’Histoire italienne et je suis allée de surprises en surprises. J’ai pris conscience que je n’avais aucune connaissance sur celle-ci. En la mêlant à des protagonistes de fiction, l’auteur a comblé ce manque de manière captivante. Le travail de documentation est prodigieux et retranscrit sous une forme très vivante et complète. Jean-Pierre Cabanes nous emmène sur tous les fronts : Russie, Éthiopie, Grèce, etc. Il dépeint tous les points de vue de l’époque ainsi que les intrigues politiques. Mon intérêt ne s’est jamais éteint au cours de ces 724 pages.

Il est vrai que les femmes sont des grandes héroïnes de ce roman. Agissant souvent dans l’ombre, elles font preuve de courage. Elles ont souvent une vision éclairée des agissements politiques. Elles sont à l’origine de grandes passions. Ce sont elles qui guident le récit. J’ai énormément aimé Laura, une jeune femme, qui comme sa mère, se bat pour ses convictions.

J’ai adoré cette magnifique fresque historique et romanesque qui retrace trente ans de l’Histoire italienne : de 1915 à 1945. Loyauté, passion, trahison et courage sont les maîtres mots de Rhapsodie italienne, au cœur d’une période sombre, sous la dictature fasciste.

Je remercie sincèrement Babelio et les Éditions Albin Michel pour cette Masse Critique privilégiée.

2 commentaires

    1. C’est vrai que la couverture est très belle.

      Ce livre m’a vraiment surprise. J’avais une vision incomplète de l’Histoire italienne. C’était vraiment intéressant de la découvrir sous cet angle.

      Bisous,😘

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s