Le soleil des rebelles, Luca Di Fulvio

Le soleil des rebelles
Luca Di Fulvio
Éditions Pocket
Éditions Slatkine & Cie

Quatrième de couverture

Royaume de Saxe, 1407. Marcus II, prince héritier, grandit choyé dans son château, nourri de tartes aux pommes, vêtu de fourrures épaisses le protégeant du froid. Au début de l’hiver, tandis que l’enfant s’émerveille de la tombée des premières neiges, l’impitoyable Agomar, seigneur du royaume voisin, pénètre avec ses troupes dans l’enceinte fortifiée. Sous les yeux impuissants du jeune Marcus, les membres de sa famille et de la Cour sont massacrés.
Grâce à la fille d’une domestique il parvient à s’enfuir et trouve refuge chez les serfs. Une nouvelle vie commence pour le prince. Mais l’héritier saura-t-il oublier d’où il vient pour survivre ?

« Beaucoup de suspense, sans oublier une histoire d’amour avec un grand A ! » Sandrine Bajos – Le Parisien

« Rien ne pouvait amuser davantage ce Tarantino médiéval que de raconter la construction balbutiante de l’Europe, dans le sang et dans les larmes. » Didier Jacob –

Mon avis

Vendredi soir, minuit, je sens que je sombre dans le sommeil. J’éteins la lumière. Une heure du matin, je crie dans mon sommeil. Mon mari panique, il se demande ce qu’il m’arrive. Je lui parle de rebelles, de Mikael. J’ai peur pour le gamin. Mon époux ne comprend rien à ce que je lui raconte. Ce n’est pas grave, je me lève, il faut que je lise les cent pages qui me restent du magnifique roman Le soleil des rebelles du merveilleux Luca Di Fulvio. J’avoue que mon mari, qui n’est pas lecteur, me prend pour une folle.

Oh qu’il m’a touchée le gamin ! J’en suis toute retournée.

En 1407, Marcus II, prince du royaume de Saxe, âgé de neuf ans, assiste au massacre de toute sa famille. Il parvient à se sauver, grâce à une petite fille Eloisa. Cette dernière, aidée de sa mère, Agnete, le cache et lui donne une nouvelle identité. Il devient Mikael. Une vie de labeur et de soumission débute pour lui.

Luca Di Fulvio a un véritable talent de conteur. Une fois ce livre commencé, j’ai dû lutter entre mon envie de dévorer ce roman et celui de le faire durer, malgré ses 824 pages.

Ah ! Mikael ! Gros bêta ! Tes richesses, ce sont ton cœur, ainsi que ton désir de liberté pour tous et ta grandeur d’âme. Ce sont aussi ces personnes qui t’entourent, ces deux femmes exceptionnelles et le vieux Raphael. Tu n’as pas peur de mourir, tu as le désir de vivre. C’est ta force. Pourtant, tu es témoin, mais aussi victime de cruautés, de tortures, d’humiliations et d’injustices. Mais tu ne perds pas l’espoir de trouver le soleil, la nuit.

Le soleil des rebelles est une magnifique fresque romanesque dans laquelle l’obscurité et la lumière s’affrontent. Dès les premières pages, j’ai été prise de passion pour ce roman. Je ne l’ai pas lu, je l’ai vécu. J’étais une serf au Moyen-Âge. J’ai appris à piocher, j’ai subi la servitude, j’ai haï et j’ai aimé. J’ai lutté pour survivre. Vous saurez si j’ai réussi à découvrir qui j’étais et si j’ai sauvé ma vie en lisant ce merveilleux roman.

Dans mon cœur, il y avait Christmas du gang des rêves, Bohem de Nous rêvions juste de liberté. Mikael les a rejoints. J’aimerais que les livres de Luca Di Fulvio soient adaptés au cinéma pour que mon mari découvre ces histoires qui foudroient le cœur.

Bien sûr, Le soleil des rebelles est un coup de cœur monumental. Les mots ne sont que peu de de choses pour vous dire à que point je l’ai aimé. Lisez-le et vous comprendrez ce que je veux exprimer.

Du même auteur

Le gang des rêves

6 commentaires

    1. En grand format, il ne fait « que » 636 pages.😂

      Le récit est tellement cinématographique et tellement envoûtant, qu’on ne voit pas les pages passer. Il se lit plus vite que certains livres de 300-400 pages. Je l’ai lu en très peu de jours.😉 Je le reprenais dès que je le pouvais.

      Bisous.

      J'aime

Répondre à christineditemarmara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s