Laissez-moi faire, Gelou Morel

Laissez-moi faire
Gerou Morel
Éditions Marivole

Quatrième de couverture

À 17 ans, Gélou a gagné la célébrité et la fortune en interprétant le rôle principal d’une série télévisée pour adolescents.

Oui, mais aujourd’hui, elle a 30 ans. La série s’est arrêtée, Gélou a dépensé tout son argent (avec l’aide des impôts) et ceux qui se souviennent d’elle trouvent qu’elle a beaucoup vieilli… depuis ses 17 ans !

Devrait-elle se résigner à être démodée prématurément ? Ce n’est pas son style ! Pour reconquérir le succès, elle est prête à tout ! Vraiment tout ! Y compris reprendre au cinéma le rôle qui l’avait rendue célèbre 13 ans plus tôt ! Et même, partager l’affiche avec Sophie Sagnet, la garce qui lui a pris l’homme qu’elle aimait, juste parce qu’il était un journaliste influent !

La confrontation des deux femmes s’annonce difficile, certes ! Mais il en faudrait davantage pour effrayer Gélou… Qui ne s’aperçoit même pas qu’elle se précipite et nous entraîne à sa suite dans une cascade d’aventures improbables, entre suspense et fous rires !

Mon avis

Il y a 13 ans, Gelou a connu le succès avec une série télévisée pour adolescents : L’été de tous les garçons. Au bout de sept ans et trois mois, le tournage s’est arrêté brutalement. Lorsqu’un réalisateur propose à Gelou de reprendre son propre rôle dans un film dérivé de la série, elle n’hésite pas, même si elle doit partager l’affiche avec Sophie Sagnet. Oh que Gelou déteste cette fille qui se proclame actrice après avoir participé à une émission de télé-réalité ! Oui, cette 🤬qui lui a volé l’homme de sa vie, Frédéric, un journaliste influent.

Sur les plateaux, tous les coups sont permis, pour notre plus grand plaisir. Les deux femmes s’affrontent à coups de joutes verbales, de manigances et de perfidie. Le milieu du cinéma est écorné par les deux ennemies et c’est très amusant. En parallèle de ces chamailleries, Gelou se confie sur sa relation passée avec Frédéric. Ce dernier est un véritable mufle. Gelou ne mesure, malheureusement pas, la chance qu’elle a de ne plus être avec lui.

Au milieu de cette cascade de rires, un événement ajoute une pointe de suspense. On connaissait Le dîner de cons, bienvenue au Dîner de suspects. Cette réunion de coupables potentiels est folklorique, mais aussi remplie d’hypocrisie, ce qui provoque des situations très amusantes.

J’ai beaucoup ri avec Laissez-moi faire. C’est un livre pétillant, plein de punch et qui égratigne le monde de la télévision et du cinéma avec beaucoup d’humour. Gelou Morel n’attise pas l’admiration, j’ai eu envie de l’aider à oublier son Frédéric, qui est un véritable goujat. Par contre, elle attire la sympathie et m’a beaucoup fait rire. Elle est sans filtre et elle a des choses à dire sur tout le monde. La fin présage une suite et je serai au rendez-vous, car j’ai adoré ce roman.

Extrait

Je remercie sincèrement Christophe des Éditions Marivole pour ce service presse.

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s