Le voyage de Ludwig, Julien Jouanneau

Le voyage de Ludwig
Julien Jouanneau
Éditions Flammarion

Quatrième de couverture

Ludwig est un compagnon parfait. Affectueux. Le rayon de soleil de sa maîtresse Hannah dans leur quotidien assombri par l’Occupation. Le jour où elle est jetée dans un wagon à bestiaux en partance vers une destination inconnue, Ludwig se lance à la poursuite du train. Sans jamais s’arrêter, sans jamais quitter les rails. L’espoir de retrouver Hannah lui fait traverser une France ravagée par les ténèbres, exsangue et suffocante. Une terre où les menaces surgissent le long du chemin de fer, où la sauvagerie rôde. Pris au piège des parfums de la guerre, épuisé et meurtri, Ludwig court entre les deux bras d’acier. Sa fidélité bravera les enfers.

À travers le regard de Ludwig se dessine sous nos yeux le paysage de la France occupée, où le bien et le mal sont à la fois l’œuvre des hommes et celle des bêtes.

Mon avis

Ludwig a été choisi par Hannah, alors qu’elle était une petite fille. Il était en retrait au milieu de ses frères et sœurs, pourtant, Hannah a décidé que c’était lui. Le livre commence dix ans plus tard, sous l’Occupation. La France est envahie par les nazis que Ludwig nomme les Crieurs.

Hannah enseigne des mots à son fidèle compagnon. Elle lui apprend l’espoir. Elle lui demande de fuir si elle est emmenée, parce qu’elle est juive. Malheureusement, ce jour arrive. Et Ludwig ne fuit pas, l’espoir le pousse et il part à la recherche de sa maîtresse. Il a compris qu’elle avait été emmenée dans un train.

Ludwig relate la guerre vue par ses yeux de chien. Son odorat lui donne beaucoup d’informations sur les horreurs commises par les Allemands. Dans certaines scènes, il lui manque des éléments pour appréhender ce qu’il se passe et il décrit ce qu’il voit, dans d’autres, il perçoit ce que les humains ne peuvent pas savoir. Ce mélange de candeur et de sagesse donne une puissance incroyable au récit. Les émotions sont à fleur de peau, les ressentis sont vrais.

Le narrateur est Ludwig et on y croit. Je n’ai pas douté une fois qu’un animal pouvait décrire ce qu’il vivait et ressentait, car l’écriture et les mots m’ont emportée au côté de ce chien que j’aime comme si je le connaissais. Il ne comprend pas tout, mais ce qu’il saisit le bouleverse. Il y a un domaine où il est roi : c’est la fidélité. Cette valeur couplée à l’amour, ainsi qu’à ses souvenirs heureux, lui donne tous les courages et la force de se surpasser.

Pendant son périple, il croise des gens bons, des personnes qui souffrent et fait de mauvaises rencontres. Il subit des pertes : son amie La Sauvage qui abandonne, des êtres qui ont le malheur de croiser des nazis, etc. Certains passages m’ont fait pleurer. En ce qui concerne la fin, elle est à l’image du livre : elle est emplie d’émotions et est poignante.

Conclusion

Ce roman relate l’Occupation nazie, dans toute son absurdité et son horreur, par la voix innocente de Ludwig, un être pur. En mêlant les atrocités aux sentiments magnifiques et la fiction aux faits historiques, Julien Jouanneau livre une histoire bouleversante. J’ai frémi lors des scènes de violence allemande, j’ai pleuré et j’ai été énormément émue. J’ai lu Le voyage de Ludwig en une journée, mais cela fait plusieurs jours que les émotions ne me quittent pas.

3 commentaires

  1. Pas banal !!!! Donc c’est Ludwig cet adorable toutou qui m’entrainera dans cette histoire… émouvant, aussi. Merci infiniment pour ta chronique Valmy ! 😘😘😘

    J'aime

    1. Coucou Christine,

      Oui, le narrateur est ce bon Ludwig. Et c’est vraiment émouvant, cela donne une dimension puissante à l’histoire.

      Merci à toi,😘😘😘.

      J'aime

Répondre à christineditemarmara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s