Les limbes, Olivier bal

Les Limbes
Olivier Bal
Éditions De Saxus
Pocket

Quatrième de couverture

Un thriller vertigineux, haletant et angoissant !

Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver.

Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret sous la supervision de la CIA : Les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska où James, accompagné d’autres individus dotés des mêmes capacités, va commencer à maîtriser ses aptitudes. Il découvrira ainsi qu’il peut non seulement explorer les rêves d’inconnus mais surtout en prendre le contrôle et les modifier.
Mais certaines portes devraient rester fermées à jamais…

Les Limbes a reçu le Prix Méditerranée Polar du Premier Roman 2018 et le Prix Découverte 2018 des Géants du Polar. Le roman est sélectionné pour le Prix Nouvelles Voix du Polar 2019.

Mon avis

James Hawkins se réveille après un mois de coma. Nous sommes en 1970 et il a reçu une balle dans la tête, pendant la guerre du Vietnam. Il n’est plus le même, ses nuits sont devenues un enfer, car lorsqu’il dort, il visite les songes d’autres personnes.

Un an plus tard, il est « convié » à une étude de grande envergure. Il est emmené dans une base, en Alaska, dans laquelle il rejoint d’autres hommes vivant le même phénomène. Le projet est secret et est mené par la CIA. Des scientifiques lui apprennent la manière d’utiliser ses capacités hors du commun et à maîtriser ses voyages dans les rêves d’autrui.

Ce n’est pas sans danger…

Quand la réalité rejoint la fiction. La semaine dernière, j’ai arrêté un médicament, car il me provoquait trop de peurs, la nuit, et me donnaient des hallucinations auditives. J’avais l’impression de lutter contre l’endormissement. Les premières nuits après l’arrêt, je ne dormais presque plus : l’effet de sevrage. S’est ajouté à cela la lecture du livre Les Limbes

C’est un livre que j’ai emprunté à la bibliothèque, car je n’étais pas sûre qu’il soit pour moi. Je l’ai souvent dit, je ne lis pas de fantastique.

Une grande partie de l’histoire est ancrée dans la réalité. Lorsque l’on entre dans le domaine du fantastique, les faits sont appuyés sur des croyances très documentées. Et c’est là que cela devient angoissant, car maintenant, je me demande si certaines choses que j’ai lues n’existent pas en vrai et ça fait peur. J’ai déjà un rapport très difficile avec le sommeil, cela ne va pas s’arranger. Quelles ont été les avancées depuis les années 70 ?

Certaines scènes sont glaçantes, les motivations sont inquiétantes et le climat est parfois anxiogène, puis les rapports humains reprennent l’avantage. C’est un livre que j’ai lu à grande vitesse, aidée par mon manque de sommeil. La dernière partie est trépidante et angoissante.

A la fin de ma lecture, j’avais du mal à me faire un avis. En fait, j’ai énormément Les Limbes, mais j’ai ressenti une immense frustration à la fin. Le livre se termine sur une révélation qui donne envie d’en savoir plus, qui fait qu’il faut absolument lire la suite : Le Maître des Limbes. Je me suis sentie mal de terminer sans savoir ce que cette nouvelle fracassante cachait. Je n’ai plus qu’à poursuivre avec le deuxième tome. C’est indispensable pour moi.

2 commentaires

  1. Je n’ai pas du tout envie de lire quelque chose d’angoissant Valmy, et encore moins si j’ai le choix entre deux solutions qui ne me conviennent ni l’une, ni l’autre : lire la suite ou être frustrée.

    Aimé par 2 personnes

Répondre à valmyvoyoulit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s