Ma vie en plus sexy,Chiara Moscardelli

Ma vie en plus sexy
Chiara Moscardelli
Éditions Belfond

Quatrième de couverture

Encore une comédie pétillante par la plus déjantée des Italiennes ! Jeux de la chaise musicale et de la bouteille, premières boums, road trips à travers l’Europe… Chronique sans filtre d’une jeunesse dans les années 1990.

Longtemps, Chiara n’avait qu’un rêve : être une gatta morta, une séduisante mante religieuse déployant ruses et minauderies pour entraîner tous les hommes dans ses filets. Mais n’est pas manipulatrice qui veut. Malheureusement, Chiara est plutôt du genre spontané. Trop spontané. À côté, Bridget Jones passerait presque pour une femme fatale !

Alors qu’âgée de 33 ans elle s’apprête à se faire enlever une tumeur au sein, l’heure est venue pour Chiara de faire le bilan de sa vie. Et s’il n’est pas glorieux, il a le mérite d’être drôle. De l’adolescence à l’âge adulte, en passant par le lycée, la fac, une multitude de boulots, beaucoup de râteaux, et surtout une bande d’amis un brin névrosés mais dévoués, Chiara nous entraîne dans ses tribulations de serial gaffeuse à la recherche du job de rêve et du prince charmant.

Chiara Moscardelli vit à Milan, où elle dirige le service de presse des éditions Garzanti. Ma vie, en plus sexy est son premier roman publié en Italie, le deuxième à paraître en France après Quand on s’y attend le moins (2017).

Mon avis

La vie de Bridget Jones est un conte de fées en comparaison avec celle de Chiara. Alors que cette dernière va se faire opérer, elle se remémore les moments marquants de sa vie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas le beau rôle. Elle aimerait tant être une gatta morta, ce type de femme qui met tous les hommes à ses pieds. Mais ce n’est pas dans sa nature, il semblerait que ce soit une attitude qu’on acquiert dès la naissance. Or, d’après Chiara, tout le problème vient du fait qu’elle soit née en siège. Aussi, sa personnalité spontanée, mais surtout son côté nature lui donnent plutôt le rôle de la bonne copine.

Chiara raconte les râteaux qui ont ponctué sa vie (ils sont nombreux) mais aussi les humiliations, les gaffes : sa vie est rocambolesque. Elle décrit les liens qui l’unissent à ses amis. Même si elle pense qu’ils ont toujours été là pour elle, je ne les ai pas trouvés très bienveillants.

Il est vrai que Chiara ne donne pas forcément une image de femme moderne : elle recherche le prince charmant pour pouvoir exister. Elle n’est pas une héroïne très attachante : ses choix de vie sont souvent particuliers, elle révèle des détails qui ne la mettent pas du tout en valeur, au contraire.

J’ai pourtant passé un bon moment avec Ma vie en plus sexy, car je l’ai lu pour ce qu’il est : un livre de chick-lit qui raconte les déboires d’une fille de trente-trois ans. Je n’attendais pas de messages profonds. Heureusement, car je ne suis pas en phase avec la vision qu’a Chiara de l’amour et de l’amitié. J’ai même trouvé l’expérience intéressante : cela m’a amusée que l’héroïne m’énerve. C’est un roman qui se lit bien, qui m’a fait rire, par moments, et qui m’a vidé la tête.

Je remercie sincèrement les Éditions Belfond et NetgalleyFrance pour ce service presse.

2 commentaires

    1. Coucou Christine,

      Merci à toi. Effectivement, c’est le genre de livres qui sont sans prise de tête. Ça fait du bien, par moments.

      Bonne soirée.

      Bisous.😘

      J'aime

Répondre à valmyvoyoulit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s