La mémoire des vignes, Ann Mah

95FFA2DC-9E37-4DC1-93FC-DB32C5D32F3F

 

La mémoire des vignes

Ann Mah

Éditions Le Cherche Midi

 

Quatrième de couverture

 

« Si vous avez aimé mon roman Elle s’appelait Sarah, alors l’incroyable livre d’Ann Mah saura vous émerveiller. Je l’ai lu avidement, sans pouvoir m’arrêter, et je ne saurais trop vous le recommander. »
Tatiana de Rosnay

 

Pour faire partie des rares experts en vins certifiés au monde, Kate doit réussir le très prestigieux concours de Master of Wine. Elle fait pour cela le choix de se rendre en Bourgogne, dans le domaine appartenant à sa famille depuis des générations. Elle pourra y approfondir ses connaissances sur le vignoble et se rapprocher de son cousin Nico et de sa femme, Heather, qui gèrent l’exploitation. La seule personne que Kate n’a guère envie de retrouver, c’est Jean-Luc, un jeune et talentueux vigneron, son premier amour.

 

Alors qu’elle se lance dans le rangement de l’immense cave, elle découvre une chambre secrète contenant un lit de camp, des tracts écrits par la Résistance et une cachette pleine de grands crus. Intriguée, Kate commence à explorer l’histoire familiale, une quête qui la mènera aux jours les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale et à des révélations très inattendues.

 

Mon avis

 

J’avais énormément d’attentes concernant La mémoire de vignes. En effet, Tatiana de Rosnay fait référence à son superbe livre Elle s’appelait Sarah et au magnifique roman Le chant du rossignol de Kristin Hannah. Booklist le compare aussi aux ouvrages de Kate Morton. Je suis une inconditionnelle de ces auteures. Aussi, j’avais hâte de lire La mémoire des vignes mais j’avais aussi une certaine appréhension. J’avais peur d’en attendre trop.

 

E17D5440-40DB-4D25-9CFE-1E9EF7F77217

 

Je ne vais pas vous faire languir : c’est ma 105eme lecture de 2019 et elle fait partie de mes plus gros coups de cœur de cette année. Un signe qui ne trompe pas : je suis très triste de l’avoir finie.

 

Kate, une Américaine, va passer le très prestigieux et difficile concours de Master of Wine. Pour se préparer, elle se rend en France, dans le vignoble de son cousin, Nico, qui est marié avec Heather, une amie de Kate.

 

Heather sollicite son amie pour ranger la cave du domaine. Les jeunes femmes vont faire des découvertes surprenantes, datant de la Seconde Guerre mondiale. Mais pour quelles raisons, leurs recherches semblent ébranler la famille ? Quels sont les secrets tus sur cette période sombre ?

 

Le récit de 2015 est entrecoupé par des extraits du journal d’Hélène, une jeune fille qui a vécu dans la propriété, pendant les années noires de l’Occupation. Les secrets qu’il contient ne sont révélés qu’au lecteur, les personnages du présent n’en connaissent pas l’existence. J’ai aimé cette originalité, cela me donnait envie de souffler des informations à Kate, de l’aider dans sa quête de vérité sur son histoire familiale.

 

Qui est Hélène ? Quel a été son rôle pendant la Guerre ? Pour quelle raison, Kate et Nico n’ont jamais eu connaissance de son existence ?

 

J’ai autant aimé les passages se passant à notre époque que pendant les années 40. C’est une saga si captivante qu’une fois commencée, je n’avais plus envie de la lâcher. J’ai, pourtant, essayé à la fin de me retenir pour ne pas quitter cette histoire qui m’a tant transportée, mais sans succès, il fallait que je sache et que je retrouve les personnages à qui je me suis tant attachée.

 

Conclusion

 

La mémoire des vignes est un roman historique, car il traite de la Résistance et de la collaboration. C’est aussi une histoire de terroir, puisqu’il décrit le travail des vignes et la passion qui anime les vignerons. Moi, qui n’aime pas le vin, j’ai même été tentée d’en déguster. Le poids du passé et les amours contrariés, ont un fort pouvoir romanesque. Quant aux secrets entourant le domaine sont les bases d’une merveilleuse saga familiale.

 

La mémoire des vignes est un roman magnifique, comme sa couverture.

 

Je remercie sincèrement Benoit des Editions Cherche Midi pour ce service presse.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s