Les misophones, Bruno Salomone

O8E00357A-53D7-44B4-ACAA-F55181F1C138

 

Les misophones

Bruno Salomone

Éditions Le Cherche Midi

 

Quatrième de couverture

 

« Et je coupe le son. »

 

Damien est misophone. Tous les petits bruits du quotidien lui sont insupportables : les croustillements de pop-corn au cinéma, les aspirations interdentaires d’un voisin de table, les mastications de chewing-gum dans le métro… À sa solitude s’ajoute ce fardeau qu’il pense être seul à porter. Jusqu’au jour où il croise le chemin d’Alexi, serveur à la repartie grinçante.

 

Ces deux naufragés du cœur vont devenir complices grâce à leur misophonie. De leur handicap ils feront un atout. Leur vie, ballottée entre tumulte sentimental et chaos acoustique, va être bouleversée, pour le meilleur et pour le pire…

 

Damien et Alexi réussiront-ils à s’écouter pour mieux se soigner ?
Un roman vif, plein d’humour et d’esprit, qui aborde sans détour la misophonie, dont près de quinze pour cent des Français sont atteints.

 

Mon avis

 

J’ai acheté ce livre car je ne supporte pas les bruits de bouche, les reniflements me rendent folle, tout comme les « clacs-clacs » sur les touches de clavier, le bruit d’un couteau contre une fourchette, les ronflements, les sons de mastication, certaines façons très bruyantes d’éternuer, le bruit d’une cuillère pour racler un pot en verre, les tic-tac des horloges, etc.

 

Maintenant, je sais que la colère que je suis obligée de retenir dans ces moments-là vient de la misophonie et que cela touche 15% de la population. Tout de suite, je me sens moins seule.😀

 

Pour parler de ce sujet qu’il connaît très bien, étant lui-même misophone, Bruno Salomone a choisi la voie de l’humour. Lorsque deux misophones se rencontrent et que le sentiment d’appartenance est passé, il reste les situations du quotidien qui rendent chèvre. Eh oui, car le misophone est intolérant aux bruits des autres, mais en fait lui-même sans forcément s’en apercevoir.

 

Ce livre montre les difficultés du quotidien pour une personne atteinte de ce trouble, mais aussi ce que cette dernière peut faire subir à son entourage. Après cette lecture, je sais que je n’aimerais pas vivre avec un misophone.😂 Ouf, j’ai aussi pu constater que je tolérais, sans soucis, des sons que d’autres ne peuvent pas endurer.

 

En choisissant la forme du roman, l’auteur permet d’apprendre sur ce fait peu connu, que vous soyez concerné ou pas. C’est instructif tout en étant distrayant. Mettez ensemble deux personnes intolérantes aux sons, et la situation devient vite explosive ou lorsqu’elle est racontée par Bruno Salomone, elle devient cocasse. J’ai ri à de nombreuses reprises. J’ai aimé le duo Damien-Alexi. J’ai été sensible à leur mal-être, même dans les situations ne me concernant pas, car je me suis attachée à eux.

 

7DB05DCA-7640-4AE2-BD0E-4BD9918DF9C4

 

J’ai lu, à mon mari, un passage concernant les réactions possibles de l’entourage (voir la photo). Il a eu l’honnêteté de me dire qu’il était empathique à 5%, non-empathique à 40% puisqu’il ne faisait pas attention à ce qui pouvait m’énerver et que les pour les 55% restants, il était pervers relou car quand l’énervement me prend et que je lui dis « tu arrêtes, maintenant. » avec un ton très énervé, car cela fait un moment que je prends sur moi, il fait exprès de répéter des sons qui me mettent hors de moi.

 

Conclusion

 

Que vous connaissiez ou pas la misophonie, vous passerez un très bon moment avec ce roman. Avec autodérision et recul, Bruno Salomone dépeint une amitié entre deux personnes souffrant du même trouble, ce qui donne lieu à des situations cocasses, mais aussi à des scènes de tendresse.

 

Les misophones est ma centième lecture de 2019.☺️ 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s