Une présence dans la nuit, Emily Elgar

 

04ACC4DA-DFCF-432E-8114-8D2A564C1C01

 

 Une présence dans la nuit

Emily Elgar

Éditions Belfond

Le cercle Belfond

 

Quatrième de couverture

 

Vie parfaite ou parfait mensonge ? Nouvelle venue sur la scène du suspense psychologique à l’anglaise, Emily Elgar livre un roman compulsif et émouvant, à recommander à tous les fans de Clare Mackintosh et de Fiona Barton.

 

Infirmière en soins intensifs, Alice Taylor le sait : séparer travail et sentiments est primordial dans son métier. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente fait bientôt chavirer cette ligne de conduite…

 

Fauchée par un automobiliste anonyme, Cassie Jensen est plongée dans un coma dont personne ne sait si elle sortira un jour. Mais alors que la famille de la jeune femme se précipite à son chevet, Alice s’interroge : pourquoi nul ne semble dévasté de chagrin ? Ignorent-ils tous la grossesse de Cassie ? Se pourrait-il qu’elle ait caché d’autres secrets à ses proches ?

 

De son lit, face à celui de Cassie, Frank aussi observe. Il sait que Cassie est en danger ; il connaît même l’identité du chauffard et son mobile. Pourtant, Frank ne peut rien révéler. Atteint du syndrome d’enfermement, cet homme est prisonnier de son propre corps, et seules ses paupières peuvent bouger… Mais parviendra-t-il à se faire comprendre d’Alice, avant qu’il ne soit trop tard ?

 

Diplômée en anthropologie sociale à l’université d’Édimbourg, Emily Elgar, trente-six ans, a un parcours varié : rédactrice de guides de voyage, conseillère pour les travailleuses du sexe à Londres, organisatrice de manifestations en faveur du développement durable… Une présence dans la nuit est son premier roman, très remarqué en Angleterre.

 

Mon avis

 

L’intrigue principale se déroule dans un service de soins intensifs. Alice est une infirmière dévouée et empathique. Franck est un patient. Alors que les médecins ont diagnostiqué un état végétatif permanent, Alice est persuadée qu’il est atteint du syndrome d’enfermement et elle a raison. Cassie a été renversée par un chauffard et est dans le coma. Contre toute attente, le bébé qu’elle attend a survécu. Ce sont leurs trois voix qui racontent l’histoire.

 

Qui a renversé Cassie ? Pour quelle raison ? Est-elle encore en danger ? Pourquoi son mari et sa belle-mère ne sont pas informés de sa grossesse ?

 

Toutes ces questions perturbent Alice, qui essaie de mener l’enquête. C’est une femme très attachante, qui s’implique énormément auprès de ses patients et qui trouve du réconfort auprès d’eux, au risque de se faire du mal.

 

La voix de Cassie raconte son vécu avant l’accident. Qui peut en vouloir à cette jeune femme ? J’ai soupçonné tout le monde.

 

Franck est un témoin invisible. Il entend ce qu’il se passe dans le service sans que personne ne se doute que ce soit le cas. Malheureusement, prisonnier dans son corps, il ne peut alerter personne. C’est un personnage que j’ai énormément aimé. Il souffre des erreurs qu’il a commises, et nous les relate sans chercher à les amoindrir. Il se bat pour tenter de sauver Cassie, mais son état physique l’en empêche. J’ai eu l’impression qu’Emily Elgar rendait parfaitement le combat intérieur qu’il mène et ce qu’il ressent.

 

L’originalité du témoin qui souffre d’un syndrome d’enfermement est très intéressante. Franck voit certaines choses, mais n’a pas une vision d’ensemble, aussi, lui-même, involontairement, nous envoie dans de fausses directions. Cet homme m’a profondément émue. Il semble être chaleureux. Il fait preuve d’un très grand courage.

 

La force principale de ce livre est d’être un mélange de plusieurs genres. C’est un roman : l’auteure prend le temps de nous présenter les protagonistes. J’ai été touchée par leur vécu : leurs joies et leurs tourments en font une lecture passionnante. Mais c’est aussi un suspense très fort. La tension monte progressivement. Il faut empêcher la personne qui a voulu tuer Cassie de recommencer. Mais comment faire lorsque l’on ne connaît pas le coupable ?

 

Conclusion

 

J’ai adoré Une présence dans la nuit. J’ai beaucoup aimé les personnages, aussi, j’avais envie d’en savoir plus sur eux. Je me suis attachée à leur histoire. Mais j’ai aussi aimé l’aspect suspense de ce livre. J’ai soupçonné tout le monde, l’auteure m’a baladée. Je me suis fait avoir jusqu’à la fin. C’est une lecture que je recommande.

 

Je remercie sincèrement NetgalleyFrance et les Éditions Belfond pour ce service presse.

 

#EmilyElgar #NetGalleyFrance #Uneprésencedanslanuit #Belfond

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s