Fais-le pour maman, François-Xavier Dillard

IMG_1769IMG_1768

 

Fais-le pour maman

François-Xavier Dillard

Pocket

 

Résumé

 

« Tu dois leur dire que c’est toi qui as fait ça, que c’est toi qui as donné le coup de couteau. Fais-le pour nous, Sébastien, fais-le pour maman ! »

Sébastien, sept ans, vit avec sa maman et sa soeur de treize ans. Un matin, une dispute oppose ces dernières. L’adolescente est poignardée. Elle survit à ses blessures. La mère accuse son fils. La police ne la croit pas et elle sera condamnée à cinq de prison.

 

Des années plus tard, nous retrouvons Sébastien, médecin, père de deux adorables petites filles. Mais il semblerait que le passé resurgisse…de mystérieux décès se produisent au sein de ses patients. Nous suivons également Claire, commissaire de police, qui porte un lourd passé. Tous les deux se rencontreront dans le cadre de leurs activités professionnelles mutuelles.

 

Mon avis

 

Une fois que j’ai ouvert ce livre, je ne voulais plus le lâcher. Je me suis attachée à Sébastien, à ses filles, Léa et Juliette, et à Claire. Aussi, ce récit m’a tenue en haleine. J’ai eu peur pour les personnages, je me suis questionnée. J’ai détesté certains protagonistes de l’histoire.

 

À environ deux tiers du livre, j’ai senti que l’auteur nous faisait des révélations, qu’il avait décidé que c’était le moment de comprendre. Moi, lectrice obéissante, je l’ai laissée me guider, sans penser qu’il ne me disait pas tout. Et pourtant…à la fin, Francois-Xavier Dillard m’a scotchée.

 

J’ai aimé cette alternance de voix au niveau du récit : Sébastien, ainsi que le psychiatre qui l’a sauvé de son environnement malsain, Léa, Claire, etc. Cela lui donnait du rythme, sans aucun temps mort. Le seul petit bémol que j’ai trouvé est le niveau de langage de Léa qui m’a semblé très élevé pour une pré-adolescente. Cependant, c’est lorsque je me suis fait cette remarque, que je me suis aperçue que le vocabulaire était recherché dans ce thriller.

 

J’ai également dans ma PAL, « Ne dis rien à papa« , sorti aux Éditions Belfond en juin 2015. Je ne manquerai pas de le lire. Ces deux livres sont dédicacés par l’auteur qui est très sympathique.😀

 

Chronique écrite le 15 septembre 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s