Les saisons du bonheur, Belva Plain

Les saisons du bonheur

Belva Plain

Belfond

Résumé

L’histoire commence en 1900. Souvent, au siècle dernier, lorsqu’un enfant avait la capacité de faire des études, le reste de la fratrie se sacrifiait pour permettre à celui-ci de réussir. C’est ce qu’a fait Adam, au profit de son demi-frère. Aussi, il est parti tenter l’aventure vers l’Ouest de l’Amérique, dans l’espoir d’envoyer de l’argent à sa famille. Son voyage s’arrêtera à Chattahoochee, petite ville à la frontière texane. Le hasard et son audace font que Mme Rotirsch l’emploiera à l’essai. Cette dernière est la riche héritière d’un magasin et la tante d’une jeune fille Emma.

Mon avis

Il y a de nombreuses années, j’avais lu plusieurs livres de Belva Plain. Je pense que ce sont d’autres découvertes livresques qui m’avaient fait m’en détourner. Quel plaisir de retrouver cette auteure. La lecture est agréable et douce.

Les saisons du bonheur est une très belle saga qui s’étale sur cent ans. Mais, ce n’est pas si courant pour être relevé, le héros que nous suivons, est un homme : Adam Arnring. C’est un personnage très attachant. Il est enthousiaste, audacieux, travailleur et il a du cœur.

Le livre nous racontera son histoire, ainsi que celle de sa famille, de ses parents jusqu’à ses arrière-petits-enfants. C’est un personnage profondément humain, qui connaîtra des bonheurs et des drames, qui fera de belles choses et des erreurs. Les personnages secondaires sont, eux aussi, très bien dépeints. On en aime certains et on veut à d’autres…Tous les protagonistes sont authentiques.
L’histoire traverse un siècle, aussi Belva Plain nous décrit le contexte, entre les guerres, les krachs boursiers, l’evolution de la mode, le racisme, etc. Elle évoque également les évènements qui peuvent traverser une vie : les naissances, les décès, les échecs, les réussites, etc.

J’ai vraiment adoré me plonger dans cette fresque romanesque. J’ai vraiment eu la sensation de m’évader, j’oubliais tout le reste. C’était, à chaque fois, un bonheur de reprendre ma lecture. Cela m’a donné envie de lire d’autres livres de Belva Plain. Elle est décédée en 2010, mais tous ses titres sont parus chez Belfond et sont repris chez Pocket.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s